Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 02:42

 

Suite à un souci avec ma grande fille chérie, je me suis posée la question suivante : Suis-je manipulée sans que je m'en rende compte ?

Ok, je sais que l'Etat, l'agro alimentaire, les médias...etc nous manipulent tous.
J'en suis consciente et même si je me trouve bien passive par rapport à ça, je reste lucide, l'esprit en éveil (à cette heure-ci c'est bien la seule chose qui soit éveillée...lol !)
Mais là, il me fallait savoir si mes proches, autour de moi, me manipulent à mon insu...

Et bien...OUI !
Pas besoin de chercher bien loin...ma fille aînée.

Oh bien sûr, Alex s'y essaye tous les jours et réussit parfois à me manipuler avec ses problèmes de dodo mais j'en suis consciente et elle ne paye rien pour attendre...
Ma vengeance sera terrible quand elle comprendra mieux les choses et que je viendrais la réveiller, en plein sommeil innocent...Gnan...gnan...gnan ! Je peux être cruelle quand je veux...
Pour l'instant, elle a la discrétion d'un éléphant et je la vois venir de loin...Par contre, pas de pari sur l'avenir ! Elle a un exemple formidable en la personne de sa grande soeur...J'en tremble d'avance...Brrrrrrrrrr !

Sa grande soeur ! Parlons-en !
Le souci avec Océane c'est qu'elle plus subtile et qu'elle joue avec la culpabilité liée au sentiment d'échec suite à la séparation d'avec son père.
J'avoue, qu'avant ce soir, je n'avais pas vraiment remarqué.
Elle a bien essayé de m'avoir quelques fois mais sur des broutilles, avec des battements de cils et des larmes de crocodile.
Mais là, elle est passé à la vitesse supérieure et je me sens bien conne de ne rien avoir vu.
Elle entretient des doutes et une mini guerre entre son père et moi, avec beaucoup de finesse. J'avoue être tombé dans le panneau.
Je croyais vraiment qu'elle était triste d'aller le voir et je me creusais la cervelle pour comprendre pourquoi et ce que je pouvais faire pour l'aider.

J'étais même triste pour elle, pour lui, parce que leurs rapports ne semblaient pas basés sur la confiance et la tendresse. Quelle conne !

Force m'est de constater qu'elle a peut-être le cafard durant quelques minutes (voir "secondes") au moment du départ mais elle s'est bien foutue de moi. Sale gosse !

Quand je pense à tous les week-end qu'elle m'a flingué !

Je passais 2 jours, rongée de culpabilité parce que je l'avais envoyée chez son "méchant" papa mangeur d'Océane...

Dès le mercredi, elle pleurait, me suppliait de la garder avec moi, d'empêcher son papa de l'emmener, me jurait qu'elle serait sage si seulement je voulais la garder...
Je passais des heures à lui expliquer qu'aller chez lui était une chance, pas une punition.
Je lui disais que son père était fou de joie à l'idée de la revoir, qu'elle lui manquait terriblement, que mon plus cher souhait c'est qu'elle se jette dans ses bras, transportée de joie de le revoir.
Ca durait jusqu'au samedi, 3 soirs de suite à essuyer ses larmes et calmer ses angoisses.

Et ma Maman qui reprenait le flambeau et faisait tout son possible pour qu'elle parte heureuse, au mieux plus détendue. Parce qu'encore aujourd'hui, Océane ne veut pas partir de chez nous. Elle dit que c'est trop dur pour elle...tu parles !

Le samedi à 14h, j'étais à ramasser à la petite cuillère, sur les rotules et je me sentais si coupable...Tout ça pourquoi ?
Parce qu'elle voulait être sûre que je ne l'oublie pas ! En faisant ça, elle savait que je ne penserais qu'à elle.

Quelle manipulatrice de choc et de charme !

Sans parler de tout ce qu'elle doit dire à son père...sur sa "méchante » maman. Tu parles qu'elle ne doit pas se gêner !
Et comme mon ex et moi, moins on se parle, mieux on se porte...elle règne en maîtresse absolue !

Pas étonnant qu'il soit parfois si froid et qu'il me fasse les gros yeux !

Elle lui ment ! Je le sais. J'ai entendu de mes oreilles qu'elle jure à son père n'avoir jamais dit qu'elle a peur de lui et qu'elle ne veut pas aller chez lui.

Alors qu'elle me le dit au moins 2 fois par mois (généralement la veille du week-end paternel).

Quand je veux lui en parler (à son père ! Je sais c'est pas super bien expliqué mais je fatigue un peu...courage Sandaï !) pour savoir ce qui cloche entre eux, elle me supplie de n'en rien faire car elle a peur de se faire enguirlander.
Et moi, pauvre naze, je garde ça pour moi et me ronge les sang !

Mais quelle conne je suis !

Ca va changer ! Même si mes rapports avec mon ex sont tendus et que la communication n'est pas notre fort (enfin surtout lui parce que moi je n'ai aucun mal à discourir, papoter, discuter, tchater, jacasser...), je vais tout faire pour lui parler et le mettre en garde contre notre fille et son exceptionnelle capacité à nous rouler dans la farine.

Etant à ses yeux le diable en jupe, je ne suis pas sûre d'arriver à le convaincre mais bon je ne risque rien à essayer...

Quand je pense, j'imagine qu'elle me raconte des pipeaux sur son père et tout ce qui le concerne, la colère menace de m'étouffer...
Si elle lui ment quand elle est chez nous (et j'en ai eu la preuve !), elle ME ment quand elle est chez lui...Arghhhhhhhhhhhhhh ! J'enrage !

Bon c'est pas tout ça mais je ne vais pas me mettre la rate au court-bouillon.

En attendant de la revoir demain, j'ai pondu un poème pour le thème universel de la manipulation. N'hésitez pas à le lire !

Et s'il est trop long, c'est la faute à Loulou. Quand je suis énervée, j'écris beaucoup plus que quand je suis cool !
Pour toutes les réclamations concernant la longueur de ce texte...voir avec ma fille !

Allez bonne nuit les chéris !

Votre Sandaï, maman de 2 sacrées canailles

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens