Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 15:40

Il est 7h passé de quelques minutes et ça y est, l'Homme est parti.

L'esprit encore endormi, le coeur serré, j'ai senti ses douces lèvres sur les miennes, regardé notre voiture quitter le parking, l'homme de ma vie au volant et je suis à présent seule, sans lui.

P'tain ce que ça fait mal !

De façon totalement irrationnelle, j'ai peur de ne plus le revoir. C'est comme un étau qui se resserre sur mon coeur et me broie les tripes.

C'est complètement ridicule, je sais !

Dans 15 jours, j'aurai droit au merveilleux baiser de retrouvailles (que j'imagine à l'avance en salivant) mais une sourde angoisse reste là, lovée dans mon estomac, comme un serpent qui attend son heure pour bondir et mordre.

7 heures de route pour lui, 7 heures de doute à me ronger les sangs pour moi.

Mes larmes sont salées, chaudes et coulent parce que mon Homme me manque déjà.

Une séparation est toujours difficile, empreinte d'un sentiment d'abandon (justifié ou non, mais réel). C'est comme une petite mort et non, l'expression ne vient pas de moi. (Si vous savez qui a trouvé cette si pertinente analogie, laissez moi un message pour me l'apprendre).

Je suis une femme de presque 43 ans, responsable, intelligente et tout et tout mais là, tout de suite, l'idée qu'il puisse lui arriver quelque chose de mal me serre le coeur et m'embrouille le cerveau...

STOP !!

Pas d'idée de ce genre ou les 15 jours qui viennent vont être une véritable torture !

L'appartement me semble atrocement vide, malgré les filles qui dorment dans la pièce à côté.

Dormir...Voilà ce qui m'empêchera de réfléchir et de trop souffrir de son absence. Quand on dort, on ne souffre pas, non ?

Oui, c'est ça, je vais dormir et rattraper les heures que j'ai manqué cette nuit.

Je me sentirai peut-être mieux au réveil...

Bizzzzz.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sandaï 07/05/2013 13:08


A vrai dire ces 15 jours sont passés depuis longtemps puisqu'il s'agissait de l'été dernier mais ça a été difficile.


Bien sûr j'ai fait comme tu m'as dit, pris mon mal en patience et attendu nos retrouvailles...qui ont été intenses et merveilleuses.


Comme j'ai l'habitude de toujours chercher l'aspect positif de tout évènement, je dirais que ces 15 jours de séparation nous a rapprochés mais pas question de refaire l'expérience de sitôt !
Lol !


Bonne journée

Akoubayo 07/05/2013 11:21


Je sais à quel point c'est un difficile mais tu n'as pas le choix. Prend simplement ton mal en patience et tu verras que ces 15 jours vont vite passer.

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens