Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 17:31
Allez, la vie n'étant pas toujours simple, ni rigolottes, je vous offre ces quelques blagues, récoltées dans mes mails...

Un homme est devant sa télévision et contrôle le ticket de loto qu'il a joué le matin même.
Ses 6 numéros sortent.
Fou de joie, il crie par la fenêtre à son épouse qui se trouve de l'autre côté de la route :
« Chérie vient vite nous avons gagné la cagnotte du loto »
La femme saute de joie et traverse la route.
Un camion arrive et l'écrase.
Le mari : « Bon sang ! quand une journée est bonne, elle est vraiment bonne  !"


Un homme et sa femme regardent à la télévision une émission sur la psychologie.

L'homme se tourne vers sa femme et lui dit :

 - Saurais-tu, en une seule affirmation, me dire quelque chose qui puisse me rendre heureux et triste à la fois ?

 - Oui, répond la femme : tu as une quéquette plus grosse que toutes celles de tes copains !

C'est une histoire vraie :
Comment appeler la police quand vous êtes vieux et que vous n' êtes plus très mobile...
 
Georges PHILLIPS, un homme d' un certain âge vivant à VANCOUVER au Canada allait se coucher quand sa femme lui dit qu' il avait laissé la lumière dans l' abri de jardin qu' elle pouvait voir depuis la fenêtre de la chambre.
Georges ouvrit la porte arrière pour éteindre, mais il vit qu' il y avait des personnes dans l' abri en train de voler du matériel.
Il appela la police qui lui demanda :
"Quelqu'un s' est-il introduit chez vous ?"
Il répondit "Non, mais des gens sont en train de me voler après s' être introduits dans ma cabane de jardin "
La police répondit: "Toutes nos patrouilles sont occupées il faut vous enfermer , et un officier passera dès qu' il sera libre.
Georges dit " O.K " puis il raccrocha, et attendit 30 secondes et rappela la police.
"Bonjour, je viens de vous appeler pour des voleurs dans mon abri de jardin... Ne vous inquiétez plus à ce propos... je les ai tués "
Puis il raccrocha.
Dans les cinq minutes 6 voitures de police une équipe de tireurs un hélicoptère deux camions de pompiers une ambulance et le samu local se présentèrent devant son domicile, et les voleurs furent pris en flagrant délit.
Un policier lui dit " je croyais que vous les aviez tués..."
Georges répondit " Je croyais que vous m' aviez dit que vous n' aviez personne de disponible ..."
Moralité : Il ne faut pas chercher les Vieux...ou on risque de les trouver...


L'ouïe sélective est un syndrome ontologique très répandu chez  l'homme, et il demeure souvent méconnu auprès des femmes. .......
Par exemple quand une femme dit :
" Ecoute un peu ! C'est pas possible ce bordel ! Toi et moi, on va nettoyer tout  ça ensemble. Regarde, toutes tes fringues traînent par terre et si on ne fait  pas une lessive immédiatement, tu vas devoir te
balader à poil. Tu me donnes un  coup de main maintenant et quand je dis ça, je veux dire là tout de suite !
L'homme comprend:
Blablablabla ...Ecoute un peu
Blablablabla ...Toi et moi
Blablablabla ...Ensemble
Blablablabla ...Par terre
Blablablabla ...A poil
Blablablabla ...Maintenant
Blablablabla ...Là tout de suite !
A ce jour aucune thérapie ne semble pouvoir soigner efficacement cette faiblesse auditive.
De toute évidence les hommes concentrent leur attention sur l'essentiel uniquement.

 

Un très vieil homme était étendu mourant dans son lit.
Soudain, il sentit l'odeur de ses biscuits aux pépites de chocolat
favoris.
Il prit le peu de force qui lui restait pour se lever du lit. Se tenant au mur, il se dirigea hors de la chambre à coucher. Et avec un plus grand effort, il descendit l'escalier en tenant la rampe
avec ses deux mains.
En respirant péniblement, il se tint dans le cadre de porte regardant vers la cuisine.
S'il n'avait pas été à l'agonie, il se serait cru déjà rendu au ciel.
Là, dans la cuisine, sur la nappe, il y avait des centaines de ses biscuits favoris.
biscuits favoris.
Était-ce le paradis ?
Était-ce un acte héroïque de sa femme dévouée désirant qu'il quitte ce monde en homme heureux ?
Dans un ultime effort, il rampa vers la table.
Se soulevant péniblement avec ses mains tremblantes, il tenta de prendre un biscuit.
Soudainement, il reçut un coup de spatule que lui donna sa femme.
« Touche pas » dit-elle « c'est pour l'enterrement».



Le passager d'un taxi se penche vers l'avant pour poser une question au chauffeur et lui touche l'épaule doucement pour attirer son attention.
Le chauffeur lâche un cri, perd le contrôle du véhicule, évite un autobus de justesse, monte sur le trottoir et s'arrête à quelques centimètres de la vitrine d'un magasin !
Pendant quelques instants c'est le silence, puis le chauffeur, d'une voix tremblante :
- Je regrette, mais vous m'avez vraiment fait peur !
Le passager s'excuse en disant qu'il ne pensait pas qu'un simple touché sur l'épaule pourrait l'apeurer autant
 Le chauffeur répond :
- Ne vous excusez pas, c'est entièrement de ma faute. C'est ma première journée de taxi.... Pendant 25 ans, j'ai conduit un corbillard...

Un homme complètement saoul vient sonner avec insistance chez des gens en
pleine nuit.
L'homme de la maison se lève et demande furieux :
- Qu'est-ce que vous voulez ?
L'autre lui répond :
- Viens me pousser !!! Il faut que tu viennes me pousser !!!!
Excédé le propriétaire de la maison lui dit :
- Je ne te connais pas, et en plus il est 4 heures du matin, tu me
réveilles pour me dire de te pousser et j'en ai pas envie, alors pars
d'ici et ne me dérange plus !!!
De retour dans la chambre, il se remet au lit, mais sa femme qui a
tout entendu, le sermonne :
- Quand même tu exagères, cela t'est déjà arrivé d'être en panne la
nuit, tu aurais pu le pousser ce pauvre type.
- Ouais, mais il fait froid et en plus il est saoul !!!
- Raison de plus pour l'aider, il ne va pas y parvenir tout seul. Non ?
Vraiment, je ne te reconnais pas, je suis très déçue de ton attitude...!!!
Son mari, pris de remords, se rhabille et descend. Il ouvre la porte
et crie :
- He mec !!! C'est d'accord, je me suis habillé exprès pour venir te
pousser !!! Tu es où ?
Et le bonhomme répond :
- Là , sur la balançoire...!!!

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui.
Si ça vous a plu, faites le moi savoir et il y aura un article "Blagounettes Bis".

A Ciao !

Repost 0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 16:53

Encore un mail sympa de Marie-Anne, c'est une mine d'info, de photos, de trucs marrants cette nana !!

Une enseignante francophone expliquait à sa classe que dans la langue française, les noms, contrairement à l'anglais, sont désignés au masculin et au féminin.
Par exemple : maison est féminin... une maison ; crayon par contre, est masculin...un crayon.

Un élève demanda à l'enseignante de quel genre est donc le nom ordinateur.
Au lieu de donner la réponse, l'enseignante a séparé la classe en deux groupes, garçons et filles, leur demandant de décider par eux-mêmes si ordinateur est masculin ou féminin.
Elle a demandé à chaque groupe de donner 4 bonnes raisons pour appuyer sa recommandation.

Les garçons ont décidé à l'unanimité que ordinateur est définitivement féminin (la ordinateur) parce que:
1. Personne d'autre que son créateur ne comprend sa logique intérieure;
2. Le langage de base que les ordinateurs utilisent avec d'autres ordinateurs est incompréhensible pour tout le monde;
3. Même la plus petite erreur est gardée en mémoire vive à long terme pour être ramenée à la surface plus tard
4. Aussitôt que vous utilisez régulièrement une ordinateur, vous vous exposez à dépenser la moitié de votre chèque de paie pour acheter des accessoires pour elle.

Le groupe de filles, toutefois, a conclu que l'ordinateur est masculin parce que:
1. Afin d'accomplir quoique ce soit avec lui, tu dois l'allumer;
2. Il est bourré de matériel de base, mais ne peut penser par lui même;
3. Il est sensé régler beaucoup de problèmes, mais la moitié du temps, il est le problème lui-même;
4. Aussitôt que tu en utilises un régulièrement, tu réalises que si tu avais attendu un peu, tu aurais obtenu un meilleur modèle.

Les filles ont gagné !


On se demande pourquoi ???

Repost 0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 16:30
Quand j'étais gamine, on jouait à trouver le comble de...par exemple :
Quel est le comble pour un coiffeur ? Friser la quarantaine...ou...couper les cheveux en 4.

Grâce à Marie-Anne (merci ma chérie) j'ai retrouvé ce petit plaisir gratuit et intellectuel...lisez plutôt...


Quel est le comble pour...?

Le pâtissier ?          Se faire une religieuse en un éclair.
 
Le facteur ?            Légèrement timbré, prendre tout à la lettre. 
Le coiffeur ?          Être barber à force de couper les cheveux en quatre
 
Le cafetier ?          Servir un demi à un jeune mousse.
 
Le poissonnier ?      Faire le maquereau avec une morue.
 
Le croque-mort ?    Enterrer sa vie de garçon en buvant une bière.
 
Le viticulteur ?       Prendre de la bouteille et demander qu'on lui lâche la grappe.
 
Le plombier ?         Prendre la fuite en fumant un joint.
 
Le menuisier ?       Attraper la gueule de bois en abusant du buffet.
 
Le charcutier ?      Epouser un boudin, quel andouille !
 
Le boucher ?         Se mordre la langue en taillant une bavette.
 
Le boulanger ?       Se faire rouler dans la farine et être dans le pétrin.
 
L'épicier ?             Prendre une amende en passant à l'orange.
 
L' avocat ?            Se retrouver le bec dans l'eau en défendant une cruche.
 
Le vétérinaire ?    Avoir un chat dans la gorge et une fièvre de cheval.
 
Le bûcheron ?       Rester sous le charme en écoutant Dutronc.
 
Le couturier ?       Choisir de monter un col plutôt que de traverser la Manche.
 
Le cordonnier ?    Se fendre le cuir chevelu sur une route en lacets.
 
Le pharmacien ?   Passer ses vacances au lac Satif, en s'emmerdant

L' électricien ?    Être déclaré positif alors qu'il est neutre. 
L' horloger  ?       Ne plus avoir une minute à lui depuis qu'il a perdu la
                             grande aiguille.
 
Le bijoutier ?        Lâcher une perle dans une rivière de diamants.
 
Le sculpteur ?       Couler un bronze dans un moule à plâtre
 
Le cuisinier ?        Faire sa sauce tartare très tôt le matin.
 
Le volailler  ?        Courir après les poules et y laisser des plumes.
 
Le curé ?              Être à l'arrêt entre les messes.
 
Le relieur ?           Se retrancher dans la marge du livre.

Rigolo non ? C'est pas super hilarant...vous n'êtes certainement pas en train de vous taper sur les cuisses, le souffle court, les yeux larmoyants...mais perso j'aime ça...

A ciao !
Repost 0
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 17:26
 Voici un texte que m'a envoyé Mumu, que je remercie au passage, qui m'a bien fait marrer...N'écoutant que ma générosité légendaire (lol), je vous le transmets en espérant qu'il vous permettra de mieux comprendre l'Alsace, les Alsaciens et votre dévouée Sandaï...
Bonne lecture et n'hésitez pas à laisser vos commentaires...je m'en nourris avec délectation ! 

Je suis dispo pour ceux ou celles qui auraient envie de connaître d'autres mots ou expressions alsaciennes, en vue d'un petit voyage dans ma belle région, pourquoi pas ?

Bisous plein
_______________________________________________________________

 

Comprendre les Alsaciens

 

L’'Alsacien est généralement doué pour les langues. Il est au moins trilingue.

Il parle l’alsacien, sa langue maternelle, le français, qu’il apprend seulement à l'entrée en école maternelle et l’allemand, qu’il apprend soit au collège ou à la télé, car ses parents ne regardent qu’ARD, ZDF et SWF3.

 

Lorsqu’il parle français, il est pourvu d’'un très fort accent, dont il a souvent très honte, sans raison valable, puisque l'accent Ch'ti, aveyronnais ou bourguignon sont, eux aussi, loin d'être chantants et distingués.

A Mulhouse, il a aussi la possibilité d'apprendre le turc.

 

L’Alsacien est plein de qualités.

Il est travailleur comme un Allemand, économe comme un Suisse et fêtard comme un Français.

De plus, il est bien moins susceptible qu'un Corse (sauf quand on le traite d’Allemand) et bien moins buté qu'un Breton…à quelques exceptions près.

 

La musique traditionnelle s’appelle la ‘houm-pa-pa musssik’ (au secours !!!). On ne peut l’apprécier qu'après la 17ème tournée d’amer-bière.

 

Les principales villes sont ; Strasbourg au nord (prononcer ‘chtrooosss-bouri’), capitale de l’Europe (mais certainement pas de l’Alsace !!!), Colmar au centre (prononcer ‘col-meur’) et Mulhouse au sud, (prononcer ‘Miiil-Huussse’ en alsacien).

L’alsacien (qui est très pieux) bénéficie de 2 jours fériés supplémentaires : le Vendredi Saint et le 26 décembre.

Les curés sont payés par l'état et les soins sont remboursés à 90% par la sécu !
Bon, à leur décharge, ils cotisent plus.

Dans certains petits villages, il arrive que le curé dise encore la messe traditionnelle : en français, …allemand, …et latin (faut savoir être patient...on en apprécie que mieux l’amer-bière qui s’en suit !)

 

Les courses pour le week-end (prononcer ‘wééékend’) se font AVANT samedi après-midi 16h00, car le dimanche, hormis les pâtisseries (qui ne vendent pas de pain), les fleuristes et les églises, tout est fermé, TOUT !!!

Et retenez bien qu’en prime, la plupart des petits commerces sont aussi fermés le lundi !

 

C’est le seul endroit où vous pourrez acheter du Melfor (vinaigre alsacien exclusif, à base de miel) et de la moutarde Amora condiment, je veux dire, de la VRAIE condiment (c'est pareil que la moutarde forte mais en nettement plus fade, ça ne pique même pas, à se demander pourquoi manger de la moutarde qui ne pique pas...).

 

C’est aussi le seul endroit où l’on consomme allègrement du raifort (wasabi alsacien de couleur blanchâtre à base de radis), idéal pour la viande de pot au feu (attention ça déchire !), des bretzels (prononcer ‘brad-chtal’) plus grosses que la main, tendres sur le pourtour et croustillantes au milieu.

Le vin (les vins), dont les meilleurs sont produits dans le 68, sont surtout consommés dans les Winstub (prononcer ‘viiin-chtoub’) du 67.

Alors que la bière, dont les meilleures sont produites dans le 67 sont surtout consommées dans les Wirdschaft (prononcer ‘vérd-choft’) du 68…la bonne logique alsacienne !...

 

Autres spécialités alsaciennes :

 

  • - La sauchkraut (ou choucroute – prononcer ‘suuur-grut’) que l'on déguste, le dimanche en famille dans toute l’Alsace. La meilleure est la choucroute nouvelle (à partir de septembre).

  • Le beck offe (ou four du boulanger – prononcer ‘bèke-ooofe’) que l’on déguste, le dimanche dans les familles bas-rhinoises, les dimanches où il n’y a pas de choucroute.

  • Les flame kuchen (ou tartes flambées – prononcer ‘flome-keuche’), à déguster entre amis, exclusivement dans une winstub de Strasbourg ou au nord de Strasbourg et exclusivement avec les doigts (si le restaurateur tente de vous fournir des couverts, c’est un usurpateur !...ou alors vous vous êtes trompés et vous êtes dans une pizzeria !!!).

  • Les wienacht's Bredele (ou petits gâteaux de Noël - prononcer ‘viiinar-tse-brédélé’) que les Alsaciennes fabriquent religieusement avant les fêtes de Noël, suivant des dizaines de recettes traditionnelles et secrètes, transmises de mère en fille. Chaque gâteau a un nom propre mais ce serait trop long d'en faire une liste...

  • Le munster (exclusivement à Munster). Attention aux odeurs, en comparaison les fromages corses sentent la rose...
  • La carpe-frites (exclusivement dans le Sundgau), le fish & chips alsacien, beignets de carpe, servis avec des frites, de la salade verte (assaisonnée au Melflor)…et un stock de mayonnaise. Nécessite un dégraissage au schnaps (quetsches ou framboises de préférence).

  • L'amer (prononcer ‘aaa-mèr’, pour préparer l'amer-bière)

  • Les schnaps, alcools blancs à base de fruits (prononcer ‘chnobs’). Il en existe tout une palette. A utiliser quand l’eau minérale n’y suffit plus. Peuvent accessoirement servir d'allume barbecue.

  • Le vacherin glacé, désert à la légèreté typiquement alsacienne, qu’on vous proposera dans tout bon restaurant.

Mots et expressions de base à savoir :

 

  • Les chiffres (pour commander les amer-bières ou pour compter les points aux cartes) :

  • 1 ‘aïns’ – 2 ‘dswaï’ – 3 ‘drèï’ – 4 ‘fééér’ – 5 ‘fénéf’ – 6 ‘sèx’ ( ?!) – 7 ‘sé-vé’ – 8 ‘ort’ – 9 ‘niiin’ – 10 ‘tsééén’ – 11 ‘ééélèf’ – 12 ‘tswélèf‘ – 13 ‘driii-tsé’ – 14 ‘fééér-tsé’ - 15 ‘fof-tsé’ etc… A noter, qu'à partir du 3e ou 4e amer, tout non-Alsacien préféra dire, ou plutôt ne pourra être capable que de dire : ‘Hop, noch aïns’, ce qui signifie ‘allez encore un’

  • Bonjour : ‘pom-chourrr’ ou ‘so-lu duuuu’

  • Au revoir : ‘orwoir‘ ou ‘so-lu bisssome

  • Merci : ‘mèr-si’ ou plus souvent : merci beaucoup : ‘mèr-si-fiiil-moools’ (ne jamais dire ‘danke zehr’)

  • Beau : ‘chééén’

  • Oui : ‘ya’ ou ‘yooo’

  • Non : ‘naaan’ ou ‘è-è’ ou ‘yooo-naaan’

  • S’il vous plait : ‘silvoublé’ ou ‘venspélépt

  • Pardon excusez moi je vous ai bousculé: ‘hop-laaa’ ou souvent ‘hop-laaa geïss’

  • Ca suffit : ‘yets-langts’

  • Je : ‘ich’ (attention à ne pas prononcer à la façon allemande !????)

  • Tu : ‘duuu’

  • Il : ‘èèèr’

  • Elle ‘èèèès’

  • Nous ‘mééér’

  • Vous ‘ééér’

  • Ils - Elles ‘zzzi’ (attention à ne pas prononcer à la façon allemande !????)

  • gèèèl’ : mot intraduisible qui fait office de virgule dans une conversation ????

  • Eau : ‘vo-seur’,

  • Vin : ‘viiin’,

  • Bière : ‘bééér’,

  • lait : ‘mé-lich’

  • Pain : ‘brooot’,

  • Beurre : ‘bou-teur’,

  • Confiture : ‘kooom-fi-tuuur’

  • Police : ‘bolisssse‘

  • Gendarmerie : ‘chon-tor-meu-riii’

  • Pompier : ‘boom-bié’

  • Et pour finir, les Ch'tis ne sont pas les seuls à traduire : ‘Pardon, excusez moi, je n'ai pas compris ce que vous avez dit. Pourriez-vous répéter’ par : ‘hun’

 

Je vous précise que chaque ville alsacienne a une prononciation particulière ou presque, la prononciation des mots ci-dessous est purement strasbourgeoise, comme moi. Avec ça, vous êtes paré !!

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens