Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 14:51

Salut les chéries,

Une fois n'est pas coutume, après des jours (voir des semaines...) de silence radio, je vous retrouve, fidèles au poste et j'espère, impatiente de me lire.

Ben quoi, on peut bien rêver non ?

Comme vous le savez, je suis rentrée de vacances...enfin, vacances...ça se discute !

Il y avait bien du "sun" (la jolie couleur "rouge cramée" de ma peau en atteste), pas assez de "sexe" à mon goût (les joies du mobile home aux murs de papier, en famille, enfants compris...vous voyez le topo ? :D) et si peu de "sea" que sans les cigales j'aurais juré être resté en Alsace.

Je vous épargne, pour cette fois, le résumé de la médiocrité du camping choisi. Si le courage me revient, je vous posterai un autre article...un de ces jours !

Non, today, j'ai envie de vous raconter ma rencontre, non pas du 3ème type mais...inter génération.

Waouh mais quoi que c'est ça ? Ou... Kézako ?

C'est tout simple, il s'agit de ma rencontre avec une gamine de l'âge d'Océ : Eléonore des Alpages qui a 13 ans et habite en Haute-Savoie (d'où le surnom).

Rien à voir toutefois avec Heidi et ses joues rebondies et roses, même si elle est aussi espiègle, généreuse et attachante que l'héroïne du dessin animé japonais.

Non, Elé est blonde comme les blés, a de grands yeux d'un bleu clair pailleté d'or et une peau dorée par le soleil. A la voir, fine et délicate, on s'attend à découvrir une jeune fille timide et réservée. 

Que nenni !!

Eléonore est une boute en train, une gamine qui n'a pas la langue dans sa poche (c'est de famille je crois...lol !), vive, intelligente et bourrée d'humour.

La toute 1ère fois que je l’ai aperçue, je pensais qu’elle était Hollandaise (y’en avait pas mal dans le camping) et nous n’avons échangé que quelques sourires.

1er contact prometteur.

La 2ème fois, c’était sur la « piste de danse » lors de la « soirée dansante » du mardi.

Pour info, les guillemets appellent des explications que je vous donnerai dans l’article suivant « Mes vacances 2012 : A nous le Camping dans les Alpilles »

Je me souviens, elle bougeait à peine, esquissant timidement quelques pas gênés sur un tube de l’été, tendance latino.

Vous me connaissez les filles ? Danser une ma seconde nature. Je suis littéralement incapable de ne pas « bouger mon bens, bens, bens » dès que retentissent plus de 3 notes de musique. Onduler du bassin, si possible en rythme, est une passion que j’adore partager. Alors en voyant cette p’tite puce avec ses grands yeux rieurs et son sourire timide, je n’ai pas pu m’empêcher de lui saisir les hanches, les faire bouger de gauche à droite en lui disant :

- Bouge ma belle. Y a que les boudins qui n’osent pas danser. Quand on est belle comme toi, on se lâche ! » Enfin un truc du style. Ma mémoire n’a plus 20 ans…elle non plus…lol !

J’ai été récompensée par un large sourire ravi. 2ème contact réussi.

Aussi quand Océ est rentrée au mobile home, une fois de plus déçue par le trio de petites chieuses avec qui elle trainait, je lui ai fait remarquer qu’il y avait plein d’autres gamines dans le camping, comme par exemple la blondinette aux grands yeux bleus.

Quelle bonne idée j’ai eue là !! Ben quoi, ça ne m’arrive pas assez souvent pour que j’omette de le signaler…lol !

Après le départ des 3 merdeuses qui se la jouaient sexy et sophistiquées (Pff ! A moins de 15 ans, tu parles d’une réussite), Océ a écouté mon conseil (Oh miracle !!) et a jeté son dévolu sur Elé.

A vrai dire, elles étaient 3.  3 blondes : Clarisse 15 ans, Eléonore 13 ans et Charlotte 9 ans. 3 gamines sympa comme tout et rigolotes, toutes aussi blondes que les blés, originaires du Nord (Ah la voilà la raison de leur sympathie naturelle !), exilées en Haute Savoie avec leur maman, Marie.

Très vite, j’ai craqué pour toute la famille.

Clarisse nature et franche, Charlotte charmeuse et coquine et Marie, une version plus âgée et plus soft de sa fille aînée. Sans oublier, Eléonore, drôle et adorablement « attachiante » (mot entendu au camping, je crois que c’était Marie, qui signifie « attachante » et « chiante »), tout comme mes filles.

Chaque jour, Océ et Elé se retrouvaient avec plaisir et effusion. Elles passaient tout leur temps ensemble à la piscine ou la « salle de jeux » (si on peut dire…), traînant dans leur sillage leurs remuantes petites sœurs qui ont très vite sympathisé elles aussi.

Dès lors, les journées et les soirées ont résonné de leurs rires et leurs remarques sur tout et tous. Un vrai plaisir pour moi, qui suis restée coincée sur la terrasse pendant presque toutes les vacances.

Vive et pleine d’attentions, Elé et Océ n’ont cessé d’illuminer mes normes journées en me faisant rire avec leurs critiques pertinentes de gamines de 13 ans, accros au shopping et pleines d’humour.

Grâce à cette blondinette rayonnante, Océane s’est ouverte comme une rose au soleil, Alexane a revendiqué son indépendance (il était temps !) et j’ai ri.

Amie fidèle et dévouée à mon ado de fille, elle est aussi bien élevée, polie et tendre. Un grand BRAVO à Marie, sa maman qui a fait un boulot d’enfer. Soit dit en passant, ses 3 filles sont des exemples de politesse et de savoir-vivre.

Les voir rire, papoter, jouer au Babyfoot, faire les folles dans la piscine a été un plaisir chaque jour renouvelé. Entre leurs papotages endiablés et les nôtres (à Clarisse, Marie et moi), j’ai pu transformer mes vacances pas glop du tout, en vacances pas si mal que ça. Sans ces 4 super nanas, j’aurais déprimé grave.

Alors pour ça et pour tous les moments drôles et intéressants qu’elles m’ont fait vivre, je leur dis un grand MERCI LES FILLES !

Et un merci tout particulier à la blonde Eléonore, Inguegue de nos vacances (référence à la série télé des « musclés »…je sais, j’ai honte !) qui a su gagner le cœur d’Océ, d’Alex et le mien avec sa gentillesse et son humour décapant. Même l’Homme n’a pas su résister à l’appeler « ma puce »…c’est dire si elle est géniale !

Océ est inconsolable depuis notre retour en Alsace. Eléonore lui manque beaucoup. J’avoue qu’elle me manque à moi aussi. La quitter m’a fait de la peine, même si je n’ai pas pleuré, je suis adulte...faut que j'assure !

 Message perso à ma petite Eléonore des Alpages :

Elé, ma puce, j’ai passé de merveilleux moments en ta compagnie.

Tu es unique et précieuse.

S’il te plaît, ne change pas !

Tu es un rayon de soleil dans la grisaille, un verre d’eau fraîche dans le désert, un bout de tendresse dans ce monde de brutes.

Je suis ravie que tu sois devenue l’amie de ma fille chérie car vous vous ressemblez beaucoup. Toutes 2 avez la même vision de l’amitié : fidélité, respect, protection et partage.

Je suis heureuse de t’avoir rencontrée et fière de l’affection que tu me portes. Je te promets qu’elle est réciproque.

Je t’embrasse tendrement en te disant : « A bientôt ma puce ! ».

Gros bisous aux 3 autres blondes de ta vie.

 Parce, c’est clair qu’on va la revoir cette charmante blondinette et sa super familles de nanas, foi de Sandaï ! A la 1ère chute de neige, on prend la voiture, on met les chaînes et hop, direction la Haute Savoie pour un prochain épisode.

Allez, faites pas la tête les filles ! Je vous raconterai…Promis !

Bisous plein

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Akoubayo 09/06/2013 22:37



Sandaï 28/05/2013 22:31


Bonjour,


Je suis allée sur votre site et je connais le boulot que vous proposez car j'ai été contactée il y a 2-3 ans. Les produits sont intéressants mais je suis une démonstratrice vraiment nulle. De
plus je suis en train de créer ma prpore activité dans la création de bijoux fantaisie.


Mais merci quand même. Bonne continuation

Any Yao 28/05/2013 22:15


Bonjour,


Je souhaiterais vous contacter par tellement afin de vous faire une proposition professionnelle. Veuillez donc consulter mon blog et me permettre de vous appeler.

Sandaï 09/09/2012 13:12


Je suis allée faire un tour sur ton blog...


Et même si je n'ai pas tout compris, étant une bille totale en math (ma bête noire car cette matière heurte violemment ma logique farfelue...hihihi !), mon instinct me permet de sentir que nous
sommes sur la même longueur d'ondes.


Et crois moi, c'est une vraie surprise our moi. Je suis farfelue, tendance loufoque et ridicule bref pas sérieuse pour un sou et toi tu as un esprit cartésien et structuré. Tout devrait nous
opposer et pourtant mon coeur vibre et réagit quand je te lis comme si les mots que je comprends pas consciemment, m'interpellent inconsciemment.


Merci à toi pour cette nouvelle vérité découverte grâce à tes écrits...


Et cette vérité c'est "Même totalement différents, 2 êtres humains peuvent se comprendre et s'appércier s'ils se respectent."


Je le savais déjà, intelectuellement parlant, mais maintenant je le sens, le ressent et l'éprouve. C'est une merveilleuse découverte pour moi.


A bientôt.


Bizzzzzzzzzzzzz 

clovis simard 08/09/2012 17:03


Blog(fermaton.over-blog.com),No-1.- THÉORÈME GALOIS. - Je t'embrasse avec effusion !

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens