Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 12:01

 Mes oreilles savourent sans retenue ce doux silence qui flotte dans l'air...

Je m'étire langoureusement, je baille à pleine bouche, je suis bien.

 

Mes filles dorment du sommeil des justes, mon homme goûte un repos bien mérité (en plus d'une bonne semaine de travail, il a aidé ses parents à peindre et à déménager...il est exténué, le pauvre !) et moi...?

 

Moi, je savoure le calme qui règne dans notre appart.

Même les chattes se tiennent à carreaux. Elles somnolent, chacune sur son canapé. Pas de bataille, pas de course effrénée sur le parquet qui grince, pas (encore) de "ronron" de contentement...Elles dorment silencieusement. Le pied !

 

J'adore avoir des gens, de la famille, des amis autour de moi.

Dans la journée, j'adore le bruit que fait la vie tout autour.

J'adore le bruissement des conversations, les rires des enfants joyeux, le gazouillement des n'oiseaux (ben oui, je vis à la campagne alors il y a encore des oiseaux qui gazouillent) le ronronnement apaisant des chats, le déferlement puissant de décibels de la radio, bref, j'adore le bruit...mais en journée, quand je suis pleine d'énergie.
Par contre, le soir, après une bonne journée de « bruits », j'adore ce sentiment unique de solitude, de calme, de silence, de sérénité.

 

J'adore l'impression d'être seule au monde, tout en ayant la joie de savoir qu'il suffit de faire quelques pas pour voir, entendre et regarder ceux qu'on aime.

C'est une solitude douce et totalement acceptée et c'est booooonn !!

 

Les seuls bruits qui résonnent en ce moment dans mon salon sont le bourdonnement de l'unité centrale (c'est vrai qu'elle fait un sacré boucan cette machine !), les clic et les clac de mes doigts qui frappent sur mon pauvre clavier malmené (heureusement que je ne sais taper qu'avec 4 doigts...! lol !) et mes acouphènes...

 

C'est quoi les acouphènes ?

Je ne connais pas la définition scientifique et à vrai dire, je m'en tape mais je vais vous donner ma définition, à moi...

Les acouphènes c'est le même genre de bruit qui résonne dans nos oreilles quand on sort de boîte ou d'un concert et qu'on a bouffé un max de décibels.

Ça siffle, ça bourdonne, ça agace, parfois c'est même franchement douloureux...sans parler des migraines...un vrai plaisir !

 

Pour moi c'est comme le son que fait une chasse d'eau qui fuit. C'est super aigu, lancinant et constant...c'est gonflant à un point !
La journée avec tout ce que j'ai à faire, les filles, les courses, le ménage, je n'ai pas vraiment le temps de m'entendre.

Mais le soir, quand tout est calme, j'entends cette chasse d'eau et je me rends compte que je l'ai entendue, inconsciemment toute la journée.
Le calme qui règne maintenant, rend mes acouphènes plus puissants et j'ai l'impression de n'entendre plus que ça...

C'est d'ailleurs le seul vrai inconvénient du silence qui règne ici : il me permet d'entendre le bruit qui résonne à l'intérieur de moi...C'est une sensation bizarre. J'ai souvent l'impression que c'est mon sang qui pulse que j'entends...

OK je délire mais il est quand même 2h du mat..un peu de compassion que diable !
Et puis, je suis blonde ! Ceci explique peut-être cela...(message pour les blondes, les vraies blondes qui me lisent : "Humour les filles ! J'adore être blonde, même fausse, et j'en suis fière !)

 

Mais les acouphènes (chasse d'eau de leur prénom) viennent de moi et j'ai tout de même le pouvoir de...les ignorer bien sûr !
En gros, je fais avec et comme il ya nettement pire que ça dans la vie, je n'y fais plus attention et je profite pleinement de ces moments silencieux, rien qu'à moi, entre moi et moi-même.

 

C'est le seul moment de la journée où je n'entends rien de désagréable.
Pas de cri, pas de bruit agressif, pas de verre qui tombe sur le sol, pas de pieds qui claquent sur le parquet, pas de boum-boum du tambour du lave-linge lancé à pleine puissance pendant l'essorage, pas de « miaouuuuuuuu (j'ai faiiiim ! )» de mes chattes indignées, juste des sons étouffés, doux comme des plumes.

 

Mes oreilles se reposent, mon cerveau se branche sur pilote automatique et je déguste avec délectation ce moment magique.

 

C'est si beau tout ce calme que j'ai envie d'écrire un poème...je m'y mets aussitôt...et suite au prochain épisode...

Votre Sandaï qui lentement déraille

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens