Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 02:59

 

La suite ?

La voilà !

 

Cette jeune femme a un sourire merveilleux. Ses filles, Priscilia, 14 ans, et la fameuse Anaïs, 9 ans, d’ailleurs aussi. Il m’a suffit de rencontrer leur grand-mère pour comprendre que le sourire, dans cette famille, c’est génétique et maternel.

Elles ont toutes un sourire, franc, éclatant et chaleureux. Je peux vous dire que par un temps aussi enneigé et glacial que celui qui règne en Alsace en ce moment, c’est un vrai bonheur, tendance radiateur haut de gamme.

En quelques secondes, ça vous réchauffe de partout, le cœur et l’âme compris.

 

A peine arrivée, Alexane  a quitté ses bottes fourrées, collé un rapide bisou sur la joue tendue d’Anita et s’est précipitée dans l’escalier, à la suite de sa grande copine. Speedy Gonzales déguisée en fillette !

Timide ma fille ? Jamais avec Anaïs !

Moins de 5mn après notre arrivée dans la maison, on les entendait rire en jouant ou jouer en riant, c’est comme vous voulez.

 

Océane, Priscilia, Anita et moi sommes allées dans le salon pour attendre Cenya et son adorable Nina.

Hum ! Je vous laisse deviner la formidable odeur de nourriture qui nous chatouille les narines…

Vivement que Cenya arrive qu’on puisse vérifier si ce qu’a préparé Anita est aussi bon au goût qu’à l’odorat !

 

Pour tromper mon envie de filer à la cuisine pour faire une razzia sur le buffet, je me lance dans un jeu de séduction féline pour charmer le beau « mâle poilu » de la maison : un superbe main coon gris et blanc, qui répond au nom de…ben il n’a pas vraiment de nom. Il vient d’arriver et n’est pas vraiment un chat de salon. C’est plutôt un matou bagarreur qui a élu domicile dans la maison. Un petit pacha félin quoi !

Appelons-le, Messire Chat Touffu.

Messire Chat Touffu donc, MCT pour faire plus court, est un chat plutôt sauvage qui n’aime pas être collé, caressé, papouillé tant qu’il n’en a pas envie, à savoir, tant qu’il n’a pas faim. Un vrai matou je vous dis.

Sauf que moi, les défis, ça m’interpelle et charmer ce râleur-griffeur me tente beaucoup. Autant les mâles du genre humain résistent bien à mes charmes, autant les félins de tous poils, j’en fais mon affaire.

Je lui tends la main pour identification olfactive et je tente un câlinou dans le cou.

Réponse : une tape de sa patte sur la mienne. Ok !

J’essaye doucement le dessus du crâne…c’est vrai, je cherche un peu le bruit…

Réponse : un petit coup de crocs, histoire de marquer sa désapprobation.

Rien de bien méchant, juste un léger avertissement.

Sauf que moi, le « non » me pousse toujours à aller plus loin…

Nouvelle tentative de gratouille avec un ronronnement cette fois-ci.

Réponse : il ferme à demi les yeux, penche la tête en arrière et ronronne 2-3 coups.

C’est gagné ! Encore quelques paroles roucoulées et je l’ai dans la poche.

In the pocket the cat !

Et que je me couche tout près de la blonde. Et que je me frotte la tête sur son mollet. Et que je ferme les yeux, la tête étirée en arrière au max. Si c’est pas une déclaration enflammée ça, alors je ne m’y connais pas.

MCT et moi, c’est une histoire qui commence.

Il se couche à côté de moi et je le gratouille sans vergogne.

Dommage que je n’ai pas parié ! Sur ce coup, j’aurais pu gagner gros !

Yes ! Et un « youpi » pour la blonde qui a marqué un bon point.

Aux dires d’Anita, MCT n’est pas branché papouilles. Et ouais mais moi j’étais un chat dans une autre vie…

Cenya n’est toujours pas arrivée, alors on papote.

Ben oui, on est entre nanas !

Et nous, on a pas besoin d’une PS3, d’une Wii et autre Xbox pour passer un bon moment. On a juste besoin d’une langue musclée, reliée à un cerveau bien plein.

Et discuter avec Anita, c’est comme une rivière. C’est limpide, fluide, rafraîchissant et naturel. Un vrai bonheur !

 

A y est ! Cenya et Nina sont arrivées !

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle resplendit. Une vraie madone avec son bidon XXL !

Et oui, elle est enceinte ! Et non pas d’une, mais de 2 merveilles de petites filles en devenir.

Franchement, ça lui va super bien !

Quand je repense à moi, enceinte, je dois bien avouer que je suis un peu jalouse. J’avais l’air d’une montgolfière gonflée à l’hélium. Cenya, elle est tout simplement sublime !

Nina a grandit. Parfois, je dis de ces évidences ! Bien sûr qu’elle a grandit. C’est généralement ce que font les enfants entre 2 visites…D’autant plus que ça fait au moins 1 an, voir plus, que je ne l’ai plus vue. Eh Cenya Bipele, tu l’as entendu le reproche dans ma voix ? Ca veux dire que c’est trop long 1 an pour 2 super cops comme nous ! Message reçu ? Hopla geiss ! Lol !

Donc, elle a grandit. Elle a encore ses joues à croquer et ses cheveux tout blond de petite fille mais pas de doute, c’est une grande maintenant.

 

On a à peine le temps de s’embrasser et de faire un câlin que les filles surgissent de l’étage et l’embarquent illico dans leurs jeux bruyants et joyeux de midinettes. A pu Nina !

 

Heureusement que c’est le moment de faire honneur à ce qui fait embaumer toute la maison…

Une seule bouchée et je confirme ! C’est aussi bon au palais qu’aux narines.

Miam ! Les mini cakes aux crevettes sont légers, tendres à souhait et bien équilibrés. On dirait que je passe dans l’émission « masterchef »…trop drôle ! Mon verdict « cuisinière Anita » c’est très bon, vous continuez l’aventure avec nous.

Nan, franchement c’est très bon.

Euh Cenya, c’est pas la peine de trifouiller ton mini cake…Anita a déjà enlevé le petit papier de cuisson. Ce que tu enlèves là c’est de la pâte.

Apparemment, je ne suis pas la seule blonde à table…Mdr ! C’est trop drôle de la regarder tripoter son cake pour trouver le papier.

Anita, la recette s’il te plaît !

 

Après le salé, le sucré : des mini tartelettes au citron.

Verdict : Whaouhhhhh ! C’est clair que l’aventure « masterchef » continue pour vous Anita !

Après avoir goûté le Fondant d’Anita, je savais qu’elle est une pâtissière hors pair…Mais je n’aurais pas pensé qu’elle pourrait faire encore mieux.

Ben si ! C’est délicieux, fondant à l’intérieur et craquant autour, ni trop acide, ni trop peu, sucré à merveille et ça se mange sans faim. Malheureusement pas sans fin.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens