Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 15:26

 

Nouvelle nuit pourrie !

Le bruit de la pluie sur le revêtement PVC du toit, c'est bon, je m'y suis habituée mais d'autres bruits extérieurs suspects m'ont gonflée une bonne partie de la nuit. Grattements, « cric-cric-cric » bizarres et autres manifestations insectoïdes m'ont mis les nerfs en pelote.

Même avec les fenêtres bien fermées, je ne me sens pas en sécurité dans ce genre d'habitation posée sur quelques parpaings à 40 cm du sol. Je redoute toujours la possibilité d'inventuels visiteurs nocturnes et je ne parle pas de toutous ou de châtons mignons.

Même si j'ai réussi à bannir l'image du serial killer à la hache rouge de sang, je ne peux me défaire de celle de petites bêbettes cuirassées à 6 pattes qui grouillent. Beurk !

Tous les matins, j'écrase rageusement tous les perce-oreilles et les sortes de punaises qui croisent ma route. Z'avaient qu'à pas me passer sous le nez. J'aime pô les bestioles assez petites pour se glisser dans mon oreille et qui ont des pinces et des trucs qui piquent. Rien que d'y penser, j'en ai des frissons de dégoût et ça me gratte de partout.

Cette nuit, il y avait sûrement une fiesta estivale des insectes juste sous notre mobile home. Ils n'ont pas arrêté de faire grincer leurs papattes toute la nuit. Je les aurais bien cramés au lance-flamme mais je ne possède pas ce genre d'articles violents en stock. Pas de pitié pour les bestioles !

 

C'est donc d'une humeur de chien (mouillée bien sûr puisqu'il pleut...encore) que je quitte ma couchette bas de gamme. Et une Sandaï de mauvais poil c'est pas de la tarte ! Je ne parle pas, je ronchonne, bougonne et grogne comme une véritable femme des cavernes.

Bien entendu, le soleil est absent, ce qui n'arrange pas vraiment mon état d'esprit.

Heureusement, les soleils de ma vie se lèvent enfin et ma mauvaise humeur fond lentement sous leurs sourires ensommeillés et leurs bisous tous chauds. L'Homme y met du sien lui aussi et me revoilà de bien meilleure humeur. C'est bon les bisous !

 

Suit une journée type avec un soleil taquin qui joue à cache-cache avec les nuages. On a beau lui répéter que ce n'est plus de son âge, pas drôle et que les meilleures blagues sont les plus courtes, Môssieur Soleil n'en fait qu'à sa tête et nous nargue en disparaissant plus vite que nos ombres...lol !

Pas le choix donc : la journée s'étire en longueur. Océ et moi ne vivons que dans l'attente de la soirée « karaoké » où nous espérons secrètement beaucoup nous marrer.

 

http://slogak67.over-blog.com/article-nos-vacances-landaises-jeudi-21-juillet-6eme-jour-bis-80320773.html 

 

Le temps de dîner, de prendre nos douches, d'enfiler nos habits de lumière, de nous maquiller et nous arrivons avec une bonne heure de retard tels les stars que nous sommes.

L'Homme et Océane m'ont prévenue très sérieusement, qu'il est « Hors de question ! » qu'ils chantent sur scène. Comme si c'était mon genre de les y obliger...utiliser le chantage sentimental pour les y convaincre, peut-être mais les forcer...jamais !

De toutes façons, je les connais bien tous les 2 et j'ai déjà fait une croix sur la possibilité de chanter avec eux. Moi, c'est l'ambiance que j'aime.

Et même si le ridicule ne me gêne pas outre mesure, j'ai trop du respect pour les autres campeurs pour les traumatiser à vie en poussant des beuglements car, il faut bien reconnaître que je ne brille pas vraiment comme interprète musicale.

Par contre, je remarque très vite que d'autres amateurs n'ont pas les mêmes scrupules que moi. C'est un véritable massacre en règle des standard musicaux des années 80. Ce que j'entends me fait mourir de rire et Océane tout autant. A part notre voisin, le fameux Nantais, c'est une hécatombe musicale !

Absolument pas dans le ton, ni même en rythme, les amateurs chanteurs et chanteuses se succèdent et leurs hurlements à la mort sur Goldman ou Montagné sont un régal pour moi.

Parce qu'il faut bien avouer que je suis une championne toutes catégories quand il s'agit de critiquer et de me moquer des autres (comme toute nana qui se respecte!) dans les limites du respect et de l'acceptable bien sûr.

Ben quoi, quand on chante de la sorte en public, il faut bien s'attendre à quelques critiques et moqueries.

Je passe une super soirée !

Il n'existe à mes yeux, rien de mieux qu'une bonne soirée « karaoké » pour mettre une ambiance de folie.

Je m'éclate avec « Antisocial » de Trust « Antisocial, tu perds ton sang-froid. Repense à toutes ces années de services... »

Je bronze grâce à « un rayon de soleil » de William Baldé. Je mets « du vieux pain sur son balcon pour attirer les moineaux, les pigeons... ». Bref, je braille comme les autres, le micro en moins.

Le summum de la soirée, c'est la reprise de « Tu m'oublieras » de Larusso façon R&B : un pur bonheur ! J'ai une pensée émue (de rire) pour Mandinine et nos soirées « Un gars, une fille ». Elle aurait adoré cette soirée. Hein ma belle ?

 

La soirée passe vite, trop vite à mon goût mais les minis crottes sont raides de froid et crevées au point de ne plus vouloir quitter mon giron. Retour au mobile home donc.

Comme chaque soir, pyjama, histoire (le vilain petit canard), bisous et dodo pour les filles et partie de Yams pour les grands.

Vers 2h du mat, je m'écroule enfin sur ma « banquette d'horreur » pour une énième nuit de merde.

 

Et demain ?

On verra...tout dépend de Mössieur Soleil...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens