Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 19:09

 

 

C'est le jour de l'entretien !

Purééééée j'ai le trouillomètre proche du zéro absolu !

La preuve, je n'ai pas dormi de la nuit, mon estomac se tord d'appréhension et mon cœur bat de façon erratique. Purééééée, j'ai les boules !

Trouvant force et courage dans les paroles d'encouragement de l'Homme, de ma maman et de mes filles adorées, je me redresse et vais au rendez-vous en me répétant sans cesse « Tu es faite pour ce poste et ce poste est fait pour toi ! » comme un mantra censé me protéger et me rendre victorieuse.

Assez bizarrement, plus le moment M arrive et plus j'en suis convaincue.

C'est vrai quoi, je suis une bonne assistante, polyvalente, efficace et dynamique. J'ai plein d'idées à apporter et de choses à offrir à l'employeur qui me fera confiance.

 

J'ai plus d'une ½ heure d'avance. Fait incroyable et pourtant c'est vrai. Si c'est pas un signe ça, alors là je ne comprends plus rien ! Lol !

Mon excitation est telle que je mets environ 3h pour réussir à me garer en créneau et devinez où ? Juste sous les fenêtres d'une de mes futures collègues ! Attention, blonde au volant d'une bagnole improbable en approche ! Voilà qui va alimenter les moqueries pour au moins 1 an...M'en fiche, j'assume !

Pour passer le temps, je me lance dans l'écriture d'un nouvel article payant sur la création d'un meuble Hifi. Il fait 40° dans ma voiture garée en plein cagnard, je bous littéralement. Heureusement pour mon rendez-vous que je ne pue pas quand je transpire...

Grâce à mon occupation littéraire, le temps passe vite sans que je m'en aperçoive vraiment, à un tel point que j'ai failli arriver...en retard, pour ne pas changer. Imaginez le tableau : la nana se pointe avec ½ heure d'avance, mets 3 plombes pour se garer pour finalement arriver en retard...Du « Sandaï » tout craché !

 

Mon futur chef (faites qu'il le devienne!) m'annonce que le président étant un homme très occupé, comme tous les présidents d'ailleurs, nous devrons attendre quelques minutes avant de commencer et me propose de prendre place.

No problemo ! A vrai dire, j'ai déjà fait dans mon froc et je redoute de devoir me lever au cas où ça aurait traversé mon pantalon chicos à pinces. Lol !

J'essaye de lancer la conservation mais ma gorge est nouée. Je me répète le maintenant célèbre « mantra Sandaï (Je suis faite...) » en boucle et me prépare au combat.

Car un entretien d'embauche est un vrai combat...Contre soi-même pour éviter de se sauver en courant ! Et croyez-moi sur parole, je lutte...lol !

 

Le président arrive très vite (trop vite ? La tension atteint son comble) et nous commençons. Présentations, questions, réponses, précisions sur mon parcours, mes motivations...tout comme dans mes souvenirs.

L'entretien lui-même se passe bien.

Je me sens un peu nerveuse mais plutôt à l'aise et sûre de mon fait : « Je suis faite pour ce poste et ce poste est fait pour moi ! ».

Mes 2 interlocuteurs sont plutôt sympathiques et très pro.

Les questions s'enchaînent et j'y réponds honnêtement, une assurance jusqu'alors inconnue dans la voix et plus important dans le cœur. Petit cadeau divin pour m'encourager dans cette voie... ? Et pourquoi pas ? Y'en a bien qui ont cru que Sarko redresserait le pays, non ? Alors ?

 

Lorsque qu'en fin d'entretien, mon futur chef me précise que le poste est à pourvoir...lundi, soit 3 jours plus tard, je connais un petit moment de panique, très vite jugulé par la certitude d'avoir ma place dans cette assos de relogement des gens du voyage.

Ils peuvent ne pas retenir ma candidature, mais je sais, au plus profond de moi, que ce serait une très grande erreur car...« Je suis faite pour ce poste et ce poste est fait pour moi ! ». Lol !!!

 

De retour à la maison, je fais un contre rendu détaillé à ma famille et à mes amies, soit par tel, soit par mail et je charge toutes mes chères cops d'amour de serrer fort les pouces et croiser les doigts pour que je décroche ce poste qui...est fait pour moi ! Suivez un peu les filles !

A ce propos, un gros gros gros MERCIIII à toutes les « serreuses » de pouces et autres « croiseuses » de doigts ! Vous m'avez fantastiquement soutenue et je vous dédie ma victoire.

 

NB : Ma Mamele chérie était épatée et très fière de l'assurance dont j'ai fait preuve. A vrai dire, je me suis étonnée moi-même. Comme quoi, le destin, Dieu, Allah ou qui que voulez, existe vraiment et a du me balancer une poussière divine. Merci beaucoup !

Comme quoi, la foi sert à autre chose qu'à remplir les coffres plein à craquer du Vatican...Oh la vilaine !! L'ira pas au paradis si elle continue comme ça...Mdr !!

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens