Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 00:37

Alors ce stage de LSF ?

 

C’est la question qu’on me pose depuis vendredi et ce soir, je prends enfin le temps d’y répondre.

 

J’ai laissé la vaisselle sale dans l’évier, le salon ne ressemble plus à rien, j’ai lâchement abandonné la machine à coudre dans un coin…ce soir, j’ai envie de parler des 15 jours géniaux que je viens de passer.

 

15 jours où je me suis sentie vivante, utile, intéressante.

15 jours où je n’ai pas fait grand-chose, pour ainsi dire rien, dans la maison.

15 jours où j’ai pensé à moi, rien qu’à moi.

15 jours où j’ai pu parler à des gens, à l’USM, dans la rue, dans le petit bureau de tabac du coin, dans le tram, dans mon resto préféré (El Pimiento Rue du jeu des enfants, du côté de la place de l’homme de fer), dans les magasins de fringues où je flânais.

 

Partout, tout autour de moi, il y avait des gens, du bruit, de l’animation.

Mon cerveau sous alimenté s’est régalé de mots, d’odeurs, de sons, de couleurs, de multiples sensations.

 

Plus que tout, mon plaisir a été de me rendre à l’USM tous les matins.

 

J’ai aimé prendre le tram et réviser mes cours sous les regards incrédules, moqueurs ou curieux des gens.

J’ai aimé engager la conversation sur le thème de la LSF.

Qui sait, peut-être que certains iront pousser la porte de cette association pour se renseigner ou apprendre le langage des signes ?

Pour ceux que ça intéresse : USM, 22 Rue du 22 Novembre à Strasbourg…Facile à retenir !

 

J’ai adoré retrouver Cindy et Hélène (l’assistante et la stagiaire de l’USM), tous les matins et partager des petits moments papotages avec elles.

 

J’ai aimé côtoyer les 3 étudiants qui on fait le stage avec moi.

J’ai adoré entendre le rire de Steph, regarder les mimiques de Marie (elle fait une vague avec ses sourcils, c’est charmant !), j’ai admiré la mémoire formidable de Jorge.

 

Plus que tout, j’ai adoré Albert et son humour ravageur et taquin.

 

Attention ! Respect ! En tout bien tout honneur !

 

N’allez pas vous imaginer que j’ai craqué pour mon prof…ça fait belle lurette que ce n’est plus de mon âge…

 

Mais il a su créer une ambiance idéale d’apprentissage, mêlant l’humour au travail, la détente à la concentration.

 

Mais faisais-tu alors ? Raconte !

 

J’y viens ! Tranquille !

 

Chacun notre tour, nous devions mimer un mot, un verbe, un adjectif ou un adverbe que les autres devaient deviner.

Celui ou celle qui avait trouvé devait signer ce mot grâce à l’alphabet des signes.

Ensuite, Albert nous montrait le signe qui correspondait et on passait à un autre mot.

 

Je partageais ma pause de midi avec Valérie (une copine sourde rencontrée par hasard et quel heureux hasard !), Cindy, Hélène ou Steph.

On discutait à bâtons rompus, de tout, de rien.

Puis on retournait à l’USM (en retard bien sûr !) et les cours reprenaient.

 

Les mots, les mimes et les signes ‘enchaînaient.

Les heures filaient à toute allure et c’était à nouveau le moment de partir, de rentrer chez moi.

 

Je prenais le tram, sautais dans ma Sandymobile surchauffée par une journée passée en plein soleil, récupérais les filles chez mes parents et on rentrait manger.

 

Les 1ers jours, je m’écroulais comme une masse sur le canapé.

C’est mon homme qui faisait à manger et même couchait les filles.

Utiliser mon cerveau était tout nouveau pour moi, je n’avais plus l’habitude…

C’est que ça fatigue de réfléchir surtout pour une « vieille blonde » sur le retour comme moi…lol !

 

Le dernier jour est arrivé vite, si vite, trop vite !

Je n’ai pas vu le temps passer.

 

Le vendredi midi, dernier jour de ma formation, mes anciens collègues m’ont conviée au barbecue annuel.

 

J’ai retrouvé mes amis, mes collègues, ceux avec qui j’ai passé plus de 15 ans de ma vie et que j’ai quittés depuis.

 

Ils m’ont écrit des petits mots magnifiques, ont fait tourner une cagnotte, m’ont encouragée à continuer, à suivre ma voie, m’ont chouchoutée.

Je n’ai pas pu éviter à mes larmes de couler…fontaine je suis, fontaine je resterai.

 

Puis, je suis repartie à l’USM…pour passer un exam, pour valider mon stage de 15 jours.

J’étais anxieuse mais les larmes versées avaient réussi à me détendre.

 

Nous avons passé l’examen avec succès, tous les 4 et Albert nous a gentiment invités à boire un pot.

Après nous être faits saucés en terrasse par une averse monumentale, chacun de nous est reparti vers ses pénates, avec l’espoir de se revoir et…Voilà c’est tout !

 

Résumé comme ça, je suis sûre que vous ne pouvez pas mesurer le bien que ça m’a fait mais je n’arrive pas à décrire ce que j’ai éprouvé.

Moi qui manie les mots sans grande difficulté, je suis incapable d’exprimer ce que j’ai ressenti.

Les mots virevoltent dans mon esprit mais trop vite pour que ma plume les attrape.

 

L’essentiel est là : c’était génial !

 

Rétroactivement, j’ai aujourd’hui le moral dans le fond des chaussettes.

Je me sens terriblement inutile, éteinte, je m’ennuie.

 

La vaisselle sale, les moutons, le bordel s’accumulent un peu partout. Je culpabilise mais je n’ai vraiment aucune envie de ranger quoique se soit.

 

JE VEUX retourner là-bas !!!!

 

Je veux à nouveau me sentir spéciale…

 

Chouette, j’ai encore 4 grades à passer…ça fait encore quelques mois de formation !!

Vivement que je passe au grade 2 !

 

Dès demain, j’irai au pôle emploi pour me renseigner…

 

Et si Dieu le veut Inch’Allah…je retrouverai vite les locaux de l’USM et les personnes formidables qui y travaillent…

 

C’est mon but à présent…Cool, j’ai à nouveau un but professionnel !

 

Suite au prochain épisode !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens