Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 10:31

Il est 22h02.

Les filles dorment, mon homme a été appelé au boulot (Pas glop les astreintes !) et je savoure le merveilleux silence qui règne tout puissant dans cet appart.

A part le bruit que font mes doigts sur le clavier et quelques cuicuis d’oiseaux qui se disent « Bonne nuit », il n’y a pas de bruit.

 

Quel régal après cette journée pleine de fureur et de colères bruyantes !

 

Je commence tout doucement à me calmer, mes nerfs survoltés se dénouent petit à petit et une sorte de sérénité étonnée m’envahit toute entière.

 

Voilà, ce que je désirais. Voilà ce qu’il me fallait pour me retrouver.

 

Le stress s’effiloche comme des nuages par beau temps et moi aussi j’aurai bientôt un ciel bleu limpide…

 

C’est une joie toute simple et oh combien enivrante de m’entendre réfléchir, d’avoir le silence pour seul interlocuteur.

 

Tout autour de moi est calme et silencieux, même mes chattounes folles-dingues sont au diapason et se tiennent tranquilles.

 

Assise dans le noir avec pour seule lumière celle de mon écran, je vis un chouette petit moment de bonheur pur et simple.

 

Je suis enfin prête à accueillir mon chéri comme il se doit, de lui préparer une bonne petite bouffe et de apporter toute l’attention et la tendresse qu’il mérite.

 

Car il mérite tout ce que j’ai de bien à lui offrir.

C’est une perle de mec !

 

A peine arrivé et voyant l’état de nerf dans lequel j’étais, il n’a pas hésité à prendre ma défense et c’est vertement, de la fureur plein les yeux et plein la voix qu’il a fixé ses conditions aux filles : plus une seule effronterie, plus un seul cri, l’obéissance absolue et une gentillesse à toute épreuve…ou alors…

 

Ou alors, punition de poids pour les 2.

 

Face à sa colère, pas si rentrée que ça, elles n’ont pas moufté.

L’autorité naturelle qui se dégage de lui, grossie par sa colère de les savoir insupportables, a suffit à les calmer, presque instantanément.

 

Ah si je savais faire les gros yeux aussi bien que lui !!!

 

C’est vraiment pas cool pour lui de se taper ce genre d’intervention punitive, à peine un pied mis dans notre appart.

Après une grosse et dure journée de travail, il ne peut même pas profiter de sa famille, de ses 3 nanas dans la détente et le plaisir de se retrouver tous ensemble.

Faisant fi de son bien-être, il assume son rôle de « papa-compagnon génial» et tape du poing sur la table.

 

J’ai eu beau cacher ma détresse et mon découragement, il m’a percée à jour d’un seul regard et s’est mis dans une colère noire.

Avisant mes cernes violets sous les yeux et les frémissements agacés de mes narines (c’est qu’il me connait bien, le bougre !), il n’a pas cherché à se dérober et m’a prise sous son aile.

Oui, j’en ai honte mais comme il se plaît à me le dire :

« On forme une équipe de choc. Chacun peut compter sur l’autre. »

 

Cette fois-ci, c’est moi (comme c’est souvent le cas) qui ais pu compter sur lui et je lui en suis infiniment reconnaissante.

J’espère que la prochaine fois ce sera son tour de se reposer sur moi…

 

Il est même allé jusqu’à annuler la bonne bière fraîche qu’il devait prendre avec ses potes, pour me rejoindre et me soutenir.

Au tel, il avait senti combien j’avais besoin de son réconfort et, ni une, ni deux, il a tout laissé tomber pour sa guzelim (ma beauté) : moi !

 

Je l’aime de tout mon cœur et remercie le ciel, le destin ou le Dieu qui l’a mis sur mon chemin….ou qu’il m’a mise sur le sien, c’est selon.

 

Que la vie est plus douce depuis qu’il y est entré !

 

22h25 : Toujours aucun signe de mon homme mais Alex vient de se lever.

 

Elle est là, dans le salon, à mes côtés et elle a la pêche comme après une nuit complète de sommeil…

Est-ce un mirage ? Attendez, je vais essayer de la toucher…

Malheur, je ne rêve pas, elle est bien là !

 

Pitié, faites que je résiste à la colère, genre lame de fond qui menace de détruire les digues de mon calme !

 

Mon calme, si durement acquis, menace de s’effriter et mes nerfs se nouent par avance.

 

Allez, je respire un bon coup pour chasser le stress qui galope dans mes veines…Inspirer…expirer…inspirer…expirer…

Ca ne fonctionne pas vraiment…Quelqu’un a-t-il une idée meilleure ? Je prends !!

 

Je craaaaaque !! Et en plus…j’ai plus une seule clope !!!!!

 

Passez une bonne soirée, faites de beaux rêves et n’oubliez pas d’avoir une pensée réconfortante, pleine de calme, de tendresse et d’affection pour votre Sandaï qui va finir par dérailler…

___________________________________
 

22h42 : Elle est à nouveau au lit mais j’ai assez peu d’espoir qu’elle y reste…

 

Un bon gros câlin d’amour dans le rocking chair, une petite berceuse en alsacien, 10 profondes inspirations pour se calmer…un programme des plus simples pour qu’elle retrouve le chemin jusqu’à son lit et mieux, jusqu’à son sommeil.

Sa seule réaction ? Une tête de 6 pieds de long et un regard acéré et vindicatif.

Tout en gardant mon calme mais fermement, je lui ai expliqué qu’il est tard, qu’il est l’heure pour elle de dormir, qu’il lui faut bien dormir pour être en forme demain matin car j’ai besoin d’elle.

 

Car demain matin, pendant qu’Océ sera en classe, Alex et moi allons donner un coup de main pour emballer les cadeaux surprises de la kermesse de l’école.

 

Comme elle n’aura pas assez dormi, elle sera d’une humeur de chien et cette matinée ne se présente pas sous les meilleurs hospices…

 

Allez, Sandaï de peu de foi, rien n’est joué d’avance !

 

Sois po-si-ti-ve !

Elle va s’endormir bien vite, se réveiller d’excellente humeur et nous allons passer un chouette petit moment de franche camaraderie.

L’espoir fait vivre, non ?

Bon sang que ne ferais-je pour avoir une clope sous la main ?!

18.06.09

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lou 28/06/2009 12:18

Ah c'est vrai qu'elles nous en font plus baver qu'à leurs papas!!!J'ai beaucoup moins d'autorité avec ma propre fille qu'avec les petits bouts que je gardais! Heureusement que nos mecs assurent!!!Aller, courage, essaye de récupérer, de penser le plus possible à toi, et des moments plus calmes reviendront!!!Gros bisous

Sandaï 28/06/2009 13:42


C'est déjà le cas...grâce à l'apprentissage de la LSF.
Depuis lundi dernier, je suis une formation en langage des signes et je m'éclate.
Je vis enfin ma vie de femme et c'est exactement ce qu'il me fallait.
C'est bien parce que je "déserte" la maison 9h par jour, qu'elles sont si impossibles...
Elles attendent que je craque et que je redevienne la maman au foyer dispo à toute heure qu'elles connaissent si bien...
Erreur ! J'ai découvert la vie de femme et ça me plaît bien...hihihi !
Elles finiront par s'habituer...elles n'auront pas d'autre choix...
Bises


Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens