Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 02:17
 

Non, non, ne riez pas...ces gamines vont me tuer !!

Leurs disputes quotidiennes sont en train de creuser ma tombe !!

 

Ça fait presque 3 heures qu'elles sont couchées et mes nerfs sont encore tout emmêlés, crispés et tordus comme les doigts crochus d'une sorcière.

 

Pour me calmer, une seule solution : jeter sur le papier tous ces sentiments qui m'étouffent...sinon je vais faire un malheur et pas en bouffant des tranches des Leedammer, j'vous le dis moi !!

Entre la rage, la colère, le découragement et le désespoir, mon cœur balance et j'ai bien du mal à choisir le sentiment du jour !

 

Bon sang où me suis-je plantée dans mon éducation ???

Je fais comme le préconise Super Nanny : j'explique, je ne cède pas, j'applique les punitions annoncées, j'envoie au coin, je verbalise, je récompense, je félicite et ???

ET ???

 

Que dalle !!!

 

Il n'y a pas une journée qui passe sans cri, huuuuurlement, dispute, prise de bec.

 

Ce soir, juste au moment du coucher, je suis entrée dans une colère noire mais noire de chez noir !!

J'ai même collé une baffe à chacune de mes filles, et pour la 1ère fois depuis, depuis...10 ans, je suis sortie de leur chambre sans lire une seule histoire, ni chanter une seule chanson. Ça ne m'était jamais arrivé !

Je me suis toujours assez calmée pour leur lire une histoire et leur chanter au moins une chanson avant de dormir.

Là, j'ai explosé !

Je leur ai dit que j'en avais plus que marre de leur attitude, que puisqu'elles ne voulaient pas faire d'effort pour moi et bien je n'en ferai plus pour elles, je leur ai dit que je les aime et je suis sortie comme une furie.

 

Depuis, je me suis jetée sur un pauvre sachet de bretzels qui ne m'avaient absolument rien fait et je les dévore rageusement en les noyant de coca bourré de caféïne, de glucide et de trucs chimiques. Un régal !

 

Pourtant, j'avais plutôt bien commencé la soirée.

 

Forte de mes lectures philosophiques sur la joie et le bonheur d'être mère (???Vive les forums et M. GRAY !), j'avais décidé d'appliquer le « pas de fessée-on ne crie plus-on reste calme et on explique »...Hum Hum Hum ! Comment dire ?

 

A chaque fois que mes filles se sont pris la tête (environ 5 fois en 3 heures...joli score !!), j'ai parlé gentiment, expliqué aux 2 parties concernées le pourquoi du comment, embrassé, câliné, rassuré, bref j'ai fait tout comme ils disent les psy (que j'aimerais bien voir comment ils se comportent avec leurs propres gamins mais bon passons !).

 

Résultat ? J'ai su désamorcer les conflits sans trop de dégâts et j'ai réussi à préserver mes pauvres tympans.

Ça n'a l'air de rien mais c'est un exploit...habituellement Alexane est le cauchemar des tympans des habitants d'au moins 1km à la ronde...

 

Patiemment, j'ai répété plusieurs fois les mêmes choses à chacune d'entre elles (sinon c'est pas marrant !!) des trucs super difficiles à réaliser genre : « Alex mets tes chaussons STP » ou « Océane, tu veux bien débarrasser la table mon ange ? Merci ma puce » ou encore « Chouchou, Océane te demande d'arrêter de chanter, elle n'entend plus son film. Elle a dit SPT. Tu peux aller chanter dans ta chambre si tu veux »

Tout ça, sur un ton d'hôtesse de l'air, détendu, un octave plus bas que ma voix habituelle, accompagné d'un sourire dans lequel j'espère avoir su insuffler tout l'amour que je leur porte...

 

Une fois, 2 fois, 3 fois...ça commence à me gonfler mais je reste calme.

Mon sourire est plus crispé mais je gère.

La petite n'obéit pas, me teste mais je ne tombe pas dans le panneau et je reste calme, ferme et douce.

La grande râle comme une ado rebelle, pour tout et surtout pour rien et je sens un mal de tête pointer le bout de son nez.

C'est pas grave, je résiste à la tentation du déchaînement physique de ma main sur leurs fesses.

La petite pousse le bouchon un peu plus loin en me balançant un « NAN ! Je veux pas ! » dans les dents.

J'avale ma salive, tourne ma langue 2953 fois dans ma bouche pour ne pas lui hurler dessus « Tu mets tes chaussons où je te décolle la peau du cul ! ».

Gentiment, je répète : « Mets tes chaussons ma chérie. »

Elle me fixe sans bouger, avec un demi sourire qui me donne des envies de meurtre.

Je ne lâche pas prise.

Pendant ce temps, la grande traîne les pieds pour aller se coucher, va aux toilettes en prenant soin de prendre TOUT son temps.

La petite met UN chausson en me disant qu'elle ne veut pas changer de couche. Pourquoi ? Pour me faire chier tout simplement !

Mes nerfs commencent à trembler de colère.

Je reste stoïque, tel le capitaine du Titanique accroché à la barre...mais je sens que je sombre...dans une colère qui va leur faire mal au cucu...

Un « C'est bon Maman, j'ai compris !» excédé de la grande, va titiller les commandes surchauffées de mes nerfs.

Un dernier « Nan je veux pas ! » effronté de la petite et c'est l'hécatombe !!

Ma patience s'effrite, que dis-je, tombe en lambeaux, au bord de la crise de nerfs, je chope la mini crotte, je lui en colle une bonne sur la couche et lui huuuuuurle : « METS-TES-CHAU-SSONS ! »

 

Punaise ! Y'a rien de compliqué à comprendre ! Et encore moins à expliquer !!

Elle a 2 pieds, 2 chaussons, il fait froid, le plancher est tout pourri, il faut qu'elle mette ses chaussons. C'est de la logique pure !

Et même si on avait de la moquette, bordel quand je lui dis un truc, je VEUX qu'elle o-bé-isse. Point barre !

Purée de punaise !!

 

Un véritable tsunami de colère menace de me noyer.

Il faudra une baffe distribuée équitablement à chacune de mes filles pour qu'elles me prennent au sérieux, filent dans leur chambre, grimpent dans leur lit respectif et dorment !


Apparemment elles ont compris le message car je n'ai pas entendu un seul bruit depuis qu'elles sont couchées. Pas même un sanglot étouffé ou un reniflement.

Une grande première mondiale !! Digne du livre des Records !! A noter d'une grande croix rouge sur le calendrier !!

 

Ça fait 4h qu'elles dorment, 1h que j'écris et je sens enfin que mes nerfs se détendent lentement.

 

Je n'ai plus de bretzels, la bouteille de coca est vide et je donnerai un bras pour que mon homme soit à côté de moi...il bosse de nuit cette semaine...pas glop !!

 

Il est 2h passé, la fatigue remplace doucement l'énervement et je vais aller me coucher...et demain ?

 

Ben demain...c'est « Le retour des chieuses 2 »

 

Bonne nuit les chéris.

 

Message personnel pour les chéries qui désespèrent d'avoir un enfant (elles se reconnaîtront) :

 

Les filles, préparez-vous physiquement et moralement : Sophrologie, yoga, cours de self-défense, acupuncture, hypnose...

La vie de maman c'est génial mais ça demande une attention de tous les instants, une énergie inépuisable, une patience de sainte et une endurance de marathonien.

 

A bon entendeur : Salut !

 

Votre Sandaï qui déraille

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lélé 26/04/2009 12:38

Aha courage ma marraine! Tu gères quand même moi je trouve ;D Gros bisous aux 2 petites chéries qui arrivent à te mettre à rude épreuve quand elles s'y mettent!

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens