Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 14:28

 

Oui quelle belle journée !!

 

Laquelle ? Mercredi après-midi !

Pourquoi ? Parce que j'ai rencontré une « super nana » et sa « super nénette ».

 

Mais Sandaï qu'est-ce que c'est que cette histoire ?

Vous voulez savoir ? Ben je vous raconte (et si ça ne vous intéresse pas...ben tant pis !...lol !)

 

C'est l'histoire d'une Sandaï qui écrit sur son blog sa petite vie tranquille.

Un jour, son prince, le bel Alp, tout fier de sa chère et tendre (moiiiii !), communique l'adresse du blog à certains de ses collègues.

 

L'une d'entre elles, Cenya (quel joli prénom ! Et en plus il appartient à une jolie nana...) se prête au jeu et décide de lire, peut-être pour faire plaisir à son collègue...

 

Et là, elle découvre (c'est elle qui me l'a dit...c'est pas de la frime de ma part...) qu'elle aime ce qu'elle lit parce qu'elle se rend compte n'est pas seule à galérer avec son enfant et à se poser des questions sur ses capacités de maman...et ça lui fait du bien !

 

Parenthèse d'autosatisfaction : je sers à quelque chose !! Yessssss ! Je savais bien qu'écrire avait une raison autre que de décharger mon pauvre cerveau...

 

Elle aime tellement ce qu'elle lit, qu'elle laisse un commentaire sur le blog (Elle !! Pas comme d'autres que je ne citerai pas ! Lol !), un commentaire trop sympa, plein de vie et d'humour.

 

Bien sûr, comme à mon habitude d'indécrottable bavarde, je lui réponds et on se retrouve sur Fb (facebook pour les non initiés).

 

Très vite, on devient copines, on papote, on se complimente, on communique et ça fait un bien fou !

On se plaît tellement qu'on décide d'aller se balader avec nos familles respectives. Comme ça, sur un coup de tête. Je lui propose une balade, l'air de rien et...elle accepte avec joie. Tout simplement ! Et c'est rare les gens qui agissent avec simplicité...

 

Une balade donc, c'est ce que nous avons fait mercredi.

 

On s'est retrouvées vers 16h et on est parti au parc de la Wantzenau.

Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un petit bout de forêt où on trouve des canards, des oies, des cygnes, des paons, des lapins, des biquettes, des biches...etc.

C'est tout petit, ça casse même pas une patte à un canard (et tant mieux d'ailleurs...pourquoi aller casser une patte à un pauvre canard ? Elle est naze cette expression !) mais on peut nourrir les animaux et passer un chouette petit moment en famille.

 

Nous avons du pain dur pour jeter dans l'eau, des carottes et des pommes pour les biquettes, les lapins et les biches, du pain de mie pour les paons et une bonne dose d'optimisme et de joie de vivre pour profiter du soleil et de la balade.

 

Nos filles sont adorables, la sienne est à croquer, mon homme est toujours aussi génial et sexy qu'à son habitude et Cenya est simple, authentique et délicieuse.

 

On nourrit les animaux. Les filles ont des étoiles dans les yeux, Alp a l'air heureux de notre bonheur et Cenya et moi papotons de tout, de rien, avec un naturel et un humour qui m'ont tant manqué les derniers mois.

 

Envolés les soucis de travail, d'argent, d'éducation. Envolés les doutes, les peurs, les questions.

 

Reste le plaisir d'être ensemble, de savourer le grand air moins pollué que celui de la CUS (Communauté Urbaine de Strasbourg), d'ouvrir nos doudounes grâce au soleil qui brille énergiquement et de faire des photos pour tenter d'immortaliser tout ça.

 

Les animaux qui jacassent, bêlent, cocottent (« coquettent » ? Bah je ne sais plus ! Les poules quoi !), léonisent (Ils font quoi les paons ? Ils crient bien « Lééééon », non ?)  et le chant du vent dans le feuillage sont les seuls bruits qui nous entourent.

 

Un des paons (il y en a 5 !) nous fait l'honneur de se dresser sur ses ergots pour déployer sa magnifique queue.

Cadeau inestimable, il fait la roue !
Et quelle roue !! Rien à voir avec celle du pauvre volatile déplumé qu'on peut voir à l'Orangerie...

Sous nos compliments, Léon (OK ce n'est pas super original de surnommer un paon « Léon » mais mon imagination n'est pas toujours « on » !) se dresse plus haut, étire ses plumes au maximum et tremble de plaisir.

Les rayons du soleil jouent avec le bleu éclatant, le vert brillant et le cyan tendre des plumes de notre nouvel ami.

Encouragé par nos paroles, il se tourne, se retourne, se montre sous tous les angles, fait la parade, frime et tremblote.

C'est beau, c'est rigolo et ça plaît à tout le monde. Photo...vite ! Ouf ! Je l'ai eu !

 

On marche tranquillement, on fait le tour du parc, on nourrit les animaux, on rigole de leurs attitudes et de leurs cris parfois bizarres, on discute, on est bien...

 

Affamés d'avoir tant marché-discuté-rigolé, on s'installe sur les bancs et on partage un goûter fait de petits pains au chocolat, d'escargots au flan, de mini chaussons aux pommes, arrosés de jus d'orange et d'eau.

On se jette tous sur les bonbons et les maxi kinder offerts par Cenya et Nina.
Miam c'est troooop bon ! Ce goûter a une saveur incomparable : celle de l'enfance, la leur, la notre !

 

Bon sang, que la vie est belle !

 

Je suis charmée par Cenya et sa franche camaraderie, je craque littéralement pour Nina, si chou, si éveillée, si malicieuse.

Mes filles se bousculent presque pour tenir la main de leur nouvelle amie et ne semblent plus vouloir lâcher Cenya.

 

OK j'ai l'air d'en faire beaucoup, trop pour certains, mais cette après-midi était délicieuse. Pas une ombre au tableau, pas une minute de stress, pas une seule prise de tête, même entre les 3 gamines.

 

QUE DU BONHEUR !!!!!

 

Après avoir quitté le parc, on s'est retrouvé chez nous, à Reichstett et on a partagé un dîner, à la bonne franquette, fait de salade, de saucisson, de fromage et de joie de vivre.

Quel plaisir, quel soulagement de rencontrer quelqu'un comme nous !
Pas besoin de cuisiner pendant des heures, de mettre les petits plats dans les grands, de sortir les assiettes du dimanche (tant mieux, on en a pas !!) et les verres à pied (je ne sais même plus où ils sont !). On est entre nous, sans chichi et c'est super cool !

 

Une journée toute simple, presque banale, mais qui m'a donné une force et une pêche de tous les diables !

 

Une preuve de plus, s'il en était besoin, que l'argent ne fait pas le bonheur, que l'on a aucun besoin de choses sophistiquées pour être heureux.

Un peu de soleil, d'amitié, de joie c'est tout ce qu'il faut pour passer un moment précieux et inestimable.

La dépense d'énergie, d'argent et de temps est infime.

Par contre le plaisir, la joie et le bien être récoltés sont immenses !

 

C'est pourquoi, je répète : Quelle belle journée !!

 

J'ai fait la connaissance d'une jeune femme formidable (et pas uniquement parce qu'elle et moi nous ressemblons beaucoup...lol !), bourrée de qualités charmantes.

Elle commençait une phrase que je finissais et vice et versa.

Chacune comprenait l'autre et cette compréhension réciproque a mis du baume sur nos cœurs.
J'ai l'impression de la connaître depuis toujours, de la retrouver après des années de séparation.

 

Être entendue, comprise, acceptée par une personne autre que ceux de ma famille m'a fait un bien fou et a chassé les doutes.

J'ai la chance d'avoir de nombreuses amies mais nous nous voyons si peu !

J'ai l'impression que cela fait des siècles que je n'ai plus discuté avec Mumu, Nadine ou Evy, rigolé avec Selda, Yasmi, Marie-Laure ou Amandinine, papoté avec Lili ou Mumu (boulot), bu un café avec Jamila ou Karine ou dansé avec Laurich, Véro, Saïda ou Rosa.

Sans parler de celles, non moins importantes qui, grâce au net, font parties de ma vie : Cathy rêve, Marie-Anne ou Laure.

 

On a toutes nos vies, toutes des tas de choses de choses à faire en seulement 24 h, des enfants à élever, des maris ou des compagnons à contenter et de l'argent à gagner en travaillant dur (que se soit à l'extérieur ou à la maison).

 

On veut toujours trouver le temps de se revoir, se retrouver autour d'un café ou dans une boîte à la mode et malheureusement c'est trop souvent un souhait tout simple qu'on a pas le temps de réaliser. Hein les filles ???

 

Ce moment passé m'a fait penser combien mes chères amies me manquent, combien j'aime les voir, les écouter, leur parler et rire avec elles.
On se voit quand les chéries ???

 

Cenya m'a rappelé tout ça et je l'en remercie. J'ai ressenti cette complicité et cette camaraderie si chères à mon cœur.

 

Et je ne pense pas me tromper en disant que j'ai trouvé une nouvelle amie.

C'est comme le cadeau Bonux ou la surprise Kinder...tu vis ta vie comme d'habitude et tout à coup, quelque chose de beau, de positif, et oui, de merveilleux te tombe sur le coin du bec...

 

Oui quelle belle journée j'ai passé avec Cenya et son adorable petite puce !

 

A refaire le plus vite et le plus souvent possible !

 

Bisous plein !!

 

Votre Sandaï qui aime les gens plus que la maille

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens