Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 06:41
Ca faisait longtemps hein ?
Ben oui j'ai plus une minute à moi, une vraie ministre lol !
Tout d'abord merci à celles qui m'écrivent et pardon si je ne réponds pas...je ne sais pas comment faire pour répondre...la grosse naze de paysanne du fond de l'Alsace profonde !! Je sais c'est la honte mais je suis bien obligée d'assumer...Alors encore MILLE MERCI les filles ! Ca fait chaud au coeur et me donne une énergie folle.

Vous voulez des niouzes ? En voici en voilà :
Comment nous allons ?! Vu l'heure qu'il est (4h19), si je l'écris now c'est loupé pour retourner me coucher mais c'est pas grave j'ai dormi presque 6h d'affilé alors...
 
Commençons par le plus simple ; ma vie sentimentale, mon homme. Il a un boulot qui lui plaît, fait des heures supp pour nous sortir de la merde (pas comme moi qui dépense l’argent plus vite qu’il n’arrive…hi hi hi !Après tout je suis une femme…lol), adorent les filles et s’en occupe le soir avec plaisir, m’aide dans les tâches ménagères (de temps en temps mais bon il bosse alors il a le droit d’être cool le soir) et est toujours aussi beau et sexy. Son grand corps viril me fait toujours autant d’effet…mais bon chut ! faut pas en parler sinon la bête qui est en moi risque de se réveiller et alors…Bref : Ouf ! Pas de problème de ce côté là.
 
Ensuite Loulou. Ah ma grande chérie d'amour ! Toujours parmi les meilleures à l'école, elle est la fierté de ma vie. Aucun souci à ce niveau. A la maison c'est parfois plus dur...elle est d'une jalousie parfois insupportable, genre "Mais Alexane t'a toute la journée, elle pourrait te laisser tranquille quand j'arrive ! Tu lui as fait des bisous toute la journée maintenant c'est à moi ! Pourquoi je dois ranger ma chambre ? Alexane elle le fait jamais !" (note au passage que son "français" se dégrade dès le seuil de notre maison passé. ..Arghhhh !)
Vous vous doutez que ma patience face à ce genre de réflexion débile (et si peu "française" en plus) n'est pas grande et malgré tout l'amour que je lui porte, je supporte assez mal quand elle est injuste par rapport à sa "petite" soeur.
Elle oublie trop facilement que Chouchou n'a pas encore 2 ans et qu'elle peut difficilement ranger sa chambre comme une grande. Encore que je la fais ranger ses jouets et réparer ses bêtises, ce que je n'ai pas fait avec Océane avant au moins 3-4 ans...
Elle oublie aussi facilement que je peux difficilement ne m'occuper que d'elle et laisser Chouchou de côté, comme une pauvrette.
Elle a du mal à reconnaître que je la couvre de bisous quand elle rentre, que je la tiens serrée dans mes bras plusieurs fois par jour et que je lui dis que je l'aime au moins 2 fois par jour (au moins le matin au réveil et le soir au coucher). Bref, elle est horriblement injuste avec nous et j'avoue que quand j'ai 2-3h de sommeil dans les dents, j'ai du mal à répondre gentiment et calmement à ses attaques...
 
Heureusement, elles s'adorent et se jettent dans les bras l'une de l'autre quand elles se voient. C'est extrêmement touchant et gratifiant de les voir se papouiller quand la grande rentre de l'école. A peine la sonnette a t-elle retentit qu'Alexane se poste devant la porte d'entrée en disant "Loulou ? Loulou ?"
De son côté, Océane pose son cartable et prend sa soeur dans ses bras en répondant "ma Louloute !" le sourire aux lèvres, dès son arrivée.
Au moins elles s'aiment. Les disputes sont paraît-il normales, même les plus violentes...
Le gros problème est que la grande m'imite et prend le ton d'une mère avec la petite et que la petite ne supporte pas son autorité. Elle a déjà du mal à accepter la mienne et celle de son papa alors va pas t'imaginer qu'elle va accepter de se faire commander par une "gamine de 8 ans" !
"Fais ci ! Fais pas çà ! Viens ici ! Touche pas à ça !" (toujours aussi sommaire son français...) Les ordres fusent de toutes parts et Alexane se rebelle énergiquement. Elle boude, tape, grogne...l'autre puce râle, fait les gros yeux, boude à son tour...pour se réconcilier 10 minutes pour tard.
Même si je n'interviens pas (pas toujours...si l'une des 2 frappe l'autre, je mets le holà. Faut pas déconner ! C'est mon rôle de punir, gronder, donner des tapes...), tous ces cris, pleurs, râles me mettent les nerfs à vif.
A ce qu'il paraît nos réactions à toutes les 3 sont c'est tout à fait normales...
Tant mieux ! Je suis contente de savoir que pour une fois je suis "normale".
Leurs disputes quotidiennes sont parfois super lourdes à porter mais dans l'ensemble je suis super bien lotie et extrêmement fière de mes filles chéries.
 
A Alexane now...Alexane, tout un programme ! Je me rends compte à présent combien Océane était sage et facile à vivre...Elle se réveillait, mangeait, s'endormait tout ça sans aucun souci...c'était précieux, je m'en rends compte à présent...Je le lui dis d'ailleurs, en profitant pour lui rappeler qu'elle est moins cool maintenant...quelle chiennasse cette Sandy !
Ce n'est pas pareil avec Alexane...Non pas qu'elle soit méchante ou caractérielle ou quoi que ce soit de ce genre mais elle est...différente.
Je sais, chaque enfant est différent au sein d'une même famille...on me l'avait dit mais on ne m'avait pas prévenue à quel point et là je proteste vivement face à ce regrettable oubli. Non pas que j'aurais hésité un seul  instant à l'idée d'avoir notre puce mais je m'y serais mieux préparée...
Quel caractère ! Pourquoi a t-il fallu que cette mini crotte prenne à son actif les plus gros défauts de ses parents ? Le caractère fort dit "de cochon" de sa maman, l'entêtement de son papa et la susceptibilité de sa soeur. Un mélange explosif croyez-moi sur parole !
Pourtant je suis super cool avec elle la journée, je la laisse "vivre sa vie" sans être constamment sur son dos (ce que je faisais avec Loulou. Ben oui c'était la 1ère et je ne savais pas vraiment comment faire...). Alexane est très libre...je m'entends...elle joue seule, sous ma surveillance discrète bien sûr, elle vient de temps en temps me faire un bisou, un câlin ou me raconter un truc (que je ne comprends pas la plupart du temps...) pendant que je m'occupe de mes affaires.
Quand elle fait une bêtise (alors ça, ça arrive plusieurs fois par jour, tous les jours. Elle est d'une constance cette petite...et imaginative en plus !), je la sermonne, lui explique en quoi c'est une bêtise, exige d'elle qu'elle répare-range-nettoie sa bêtise et fais les gros yeux avec le doigt accusateur. Quand elle est "fresch" (ça veut dire "effrontée" en alsacien, je n'ai aucune idée de l'orthographe de ce mot et puis on s'en fout l'orthographe et la grammaire n'existent pas en alsacien !), je la reprends, lui donne une tape sur la couche quand je l'estime nécessaire et l'envoie hurler-bouder-râler (au choix, barrez la mention inutile) dans sa chambre.
Bref, je me comporte à peu près bien, même s'il y a des améliorations à apporter...
Et puis, on a tous les jours, nos moments de rire, de chatouilli, de crapahutage à 4 pattes, de bisoutage intensif...c'est plus ou moins long en fonction de notre état de fatigue à toutes les 2.
Dormir pose moins de problème (sauf la journée…aïe aïe aïe !), manger…c’est pas génial mais ça passe. Ca va quand même nettement mieux.
Allez je râle c'est vrai mais comme sa soeur, Alexane est un amour de gamine. Elle a juste un caractère en acier trempé qui étonne tout le monde. Et maintenant que le problème du "dodo" est réglé (vite je croise les doigts et tiens les pouces pour que ça dure !), la vie commence à reprendre son cours normal.
 
Mon homme va bien, mes filles sont géniales, du coup je m'octroie le droit d'avoir à nouveau une vie sociale.
Je sors (le matin pas le soir) avec mes copines, je fais les courses en Allemagne, je bois mon verre de lait chez l'une ou l'autre, je papote et tente de rattraper mon effroyable retard de mots prononcés en une journée et puis "j'aide les maîtresses d'Océane".
Ok, faire les courses, boire du lait, sortir amener et chercher ma chérie à l'école c'est pas super excitant, je te l'accorde mais c'est tellement "plus" et tellement "mieux" que de rester enfermée chez moi !
Je revis grâce à cela. Fini la déprime, le moral dans le fond des chaussettes. Il me reste encore à regagner ma confiance en moi, à recommencer à m'aimer et à détruire mes doutes de mère-compagne-femme pour arriver en haut de la pente.
Eh oui, j'étais super mal il n'y a pas si longtemps...Les doutes avaient envahit mon être et bouffé ma vie. La dépression  avançait à grands pas, les larmes coulaient pour un rien sur mes joues, la colère succédait à la joie en quelques minutes, bref c'était plus l'enfer que le paradis.
J'ai eu du mal à remonter la pente et j'avoue que parfois je glisse un peu vers le fond mais ça va mieux. Et savez-vous grâce à quoi ?
Grâce au blog ! Dingue non ?
Ben oui, écrire sur mon blog m'a permis déjà d'exprimer mes angoisses, mon mal-être mais ça m'a aussi permis de prendre conscience grâce aux messages que j'ai reçu que je n'étais pas la conne-grosse-moche que je croyais être.
Pour tout le monde cela semble apparemment évident sauf pour moi.
A force de vivre en autarcie sentimentale, je me suis enfoncée dans une grosse déprime dans laquelle je m'enfonçais chaque jour davantage.
Le pire étant que je le savais mais que j'étais incapable de réagir pour m'en sortir. Un peu comme quand tu t'enfonces dans un sable mouvant. Chaque mouvement t'entraîne vers le bas et ne rien faire aura la même conséquence. La seule chose à faire c'est de demander de l'aide, sauf que tu es dans un tel état que tu ne sais même plus demander de l'aide parce que tu crois ne plus en valoir la peine et ta crainte d'être jugée, ridiculisée ou abandonnée est si forte qu'elle en devient paralysante.
Pour une femme forte (et non pas une forte femme ce qui ne veut plus dire la même chose...ah la langue française tout en finesse...!) comme moi, demander de l'aide, se sentir inutile voir incapable est extrêmement difficile à gérer.
Je savais que les gens autour de moi me allaient me dire "Allez Sandy du nerf ! Remues toi ! C'est pas ton style de réagir comme ça ! T'es devenue une lopette ou quoi ?" et je savais que j'étais incapable de le supporter.
Etre "faible" comme je l'étais n'était pas de mon fait, je veux dire que c'était indépendant de ma volonté. J'avais beau me sermonner rien n'y faisait et le constat de ma "faiblesse" me culpabilisait à mort. Du coup j'étais encore plus coincée dans ma bulle.
La seule grande décision que j'ai prise a été de me livrer sur le net, de m'exposer au regard et au jugement de gens que je ne connaissais pas, dans l'espoir de recevoir leur indulgence, tout en me disant que comme je ne les connaissais pas j'en avais pas grand chose à foutre de leur avis...Et ça a marché ! C'est avec gentillesse et indulgence que les gens m'ont envoyé des messages et m'ont permis du coup d'avoir plus indulgence envers moi-même.
J'ai même eu droit à des messages de "fans" (ce n’est pas par prétention que j’utilise ce mot, c’est plusieurs femmes qui m’ont écrit qui l’ont utilisé moi je ne me serais jamais permis, j’ai pas la grosse tête…du moins pas encore…lol), j'entends par là des gens qui visitaient mon blog chaque jour et attendaient de me lire.
C'est dingue non ? Que des gens qui me connaissent et qui m'aiment aient envie de me lire pour avoir de mes nouvelles, je le conçois mais des inconnus...! Que d'adorables inconnus se mettent derrière leur pc avec l'envie de me lire et de découvrir mes aventures du jour, c'est fou, inimaginable ! Et incroyablement gratifiant, excitant et plaisant !
Ca m'a donné une valeur, vous comprenez ce que je veux dire, ça m'a donné l'impression de valoir quelque chose, d'être à nouveau digne d'intérêt. C'est très agréable et chaque nouveau message me renforce dans cette impression. Je redécouvre le plaisir de communiquer et c'est super BON !!! Super BON !
Du coup, forte de cette "valeur" de moi-même que j'ai retrouvé, j'ai à nouveau l'envie d'agir, de faire des choses qui me font plaisir, de sortir de chez moi, d'affronter le monde qui n'est pas aussi effrayant que je le croyais et je déguste ! Je savoure, je m'émerveille, je vis !
Même une sortie au "Lidl" en Allemagne est un plaisir. J'y vais avec Mumu et Saïda. Ca n'a l'air de rien mais je partage ce moment avec 2 amies formidables, je m'émerveille de tout ce qui m'entoure et je rentre heureuse et détendue.
Et puis, les maîtresses d’école d'Océane me comblent en me proposant de les aider. Elles sont assez gentilles pour me faire croire qu'elles ont besoin d'aide, de mon aide en l'occurence , pour mener à bien tel ou tel projet. Tu parles, elles sont tellement géniales que je leur sers juste d’accompagnatrice mais je m’en fous j’adore ça ! Je suis au contact des enfants et c'est LE PIED !!
Le jeudi matin de 8 à 10, je fais art pla avec les enfants. J'ai un groupe de 10 gamins en art pla pendant que les 10 autres sont en informatique avec la maîtresse. A 9h je change de groupe. C'est génial ! Je m'éclate vraiment avec ces gamins. Ils sont vrais, drôles, gentils, obéissants, parfois canailles mais avec eux j'ai l'impression d'être importante, spéciale et utile.
C'est super gratifiant. Ca me fait un bien fou !
A partir du 25, je vais aller à la patinoire tous les lundis matin avec la classe d'Océane. Cool ! Je revis ! A la patinoire !! Avec des enfants et la maîtresse ! C’est génial !!
Tout ça est possible grâce aux maîtresses, aux enfants et ma maman qui veut bien me garder Alexane.
Et puis, j'ai recommencé l'adaptation en crèche de ma pitchoune cette semaine. Comme elle semble moins malade les derniers temps, nous avons décidé d'essayer à nouveau. Au début, elle n'était pas rassurée et il a fallu une bonne 1/2 heure avant qu'elle ne se sente suffisamment à l'aise pour me lâcher et aller jouer mais à la fin, elle ne voulait plus partir. C'est super positif !
Nous allons réussir cette adaptation et dorénavant c'est à la crèche qu'elle ira le jeudi et le lundi matin, comme maman pourra se reposer un peu et jouir de la vie, ça la changera !
Voilà les news du jour. Il est 6h37, j'ai commencé à 4h19.
J'avais prévu que ce serait long...mais ça m'a fait du bien tout en comblant votre manque de niouzes...
Tout est beau dans le meilleur des mondes...Bisous !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens