Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 01:40
Lundi 4 février 2008
 
4 nuits presque sans problème…presque un miracle !
Oh bien entendu, j’ai eu droit à quelques cauchemars, quelques réveils en pleine nuit, quelques cris, quelques pleurs mais rien d’insurmontable…

La journée par contre c’est une autre histoire !

Vers 13-14h, Alexane tombe littéralement de fatigue et lutte en vain contre le sommeil. J’ai dit « en vain » ? Oui ! En vain !
Terrassée au milieu d’un jeu, d’une lecture et parfois même du dessert lacté, elle ferme ses yeux si jolis, laisse tomber sa tête sur sa poitrine et s’endort.
Comme ça, en plein milieu d’une activité.

Parfois, elle arrive à sentir que le moment de l’abandon au sommeil est proche, alors elle jette quelques feuilles de papier (de préférence de couleurs différentes…ben ouais quoi, on est des artistes dans la famille) sur le sol et s’y allonge. A peine le temps pour sa si lourde tête de toucher le sol qu’elle s’envole pour le royaume des songes. Incroyable ! Je n’avais jamais vu ça !

Et le meilleur est à venir…je la prends dans mes bras, la porte dans sa chambre sans qu’elle remue le moindre cil, écrasée de fatigue et bienheureuse…et…oh malheur ! Je la pose dans son petit lit blanc…et…elle hurle !

Elle hurle sur le mode « offusquée » que j’ose l’abandonner ainsi dans…dans…dans son lit ! Quelle horreur !!
C'est-à-dire dans cet infâme endroit que j’appelle sa « chambre » !
Vous savez ce lieu terrible où tous les enfants doivent dormir loin de leurs parents, ce lieu effrayant où les poupées, les jouets et les déco murales se bousculent autour du lit.

Ah et le lit ! Parlons-en du lit…Blanc, rectangulaire, à barreaux, recouvert d’une couverture où trônent des lapins ou des oursons. De quoi vous filer des cauchemars c’est sûr !
Et bien dès qu’elle le touche, ses cordes vocales se contractent en une série assourdissante de cris et hurlements en tous genres.

J’essaye d’adopter le même système que celui qui a fait ses preuves pour le dodo de la nuit mais rien n’y fait. Pour une raison inconnue, elle hurle plus fort (en imaginant que cela soit possible…) et plus longtemps.
Et chaque jour, les hurlements se suivent mais ne se ressemblent pas. A vrai dire, chaque jour, les cris sont plus aigus et plus long.
Chouchou est passée de 20 minutes (pour la sieste du 31.01) à plus d’une heure cet après-midi.
Incroyable non ? Et pourtant c’est vrai !

La pédiatre m’a conseillée d’être patiente car tous les soucis de santé qu’elle a eu l’ont empêchée de franchir normalement les étapes…D’après elle, ça prendra du temps mais cela finira par se tasser…Espérons !

Autrement j’ai une grande nouvelle à vous annoncer ! No, non, non, je ne suis pas enceinte. Ca va pas non ? Un 3ème enfant (à coup sûr une fille) alors que je n’ai même pas réussi à gérer les 2 premières… ? Ce serait de la folie !

Non, Alexane a fait pipi dans son pot pour la 1ère fois cet après-midi.
Dommage que je n’ai pas eu le caméscope sous la main, vous auriez pu vous amuser avec nous.
Imaginez ma petite crevette, le cucu à l’air, tantôt assise sur son pot, tantôt gambadant dans le couloir. Elle veut faire comme maman, alors j’en profite et ni une, ni 2, je décide de la laisser faire. Elle s’assoie, je sors du wc pour continuer mon « ménage » et quand je reviens la voir, 2 minutes plus tard…un joli pipi dans le fond du pot.
Alors, comme je sais qu’il faut lui montrer mes sentiments, je la félicite, le sourire aux lèvres, en tapant dans les mains. « Bravo Chouchou ! Tu as fait pipi dans le pot ? je suis très fière de toi !»
Bien sûr, elle est aux anges mais tout à coup, elle comprend que le pipi là, dans son pot bleu, est le sien.
Du coup, elle regarde sa foufoune, me regarde d’un air étonné, tire sur son petit bidon pour voir à nouveau là d’où est sorti le pipi et me sourit avec ravissement, genre : « c’est moi qui ai fait ce pipi ? Waouhh ! »
Elle est tordante et touchante à la fois. On voit qu’elle est fière de ce qu’elle a fait et heureuse que j’en sois fière moi aussi.
Elle me sourit à nouveau, me dit crânement « pipi po ! » et part au salon, en trottinant, ses petites jambes dodues à croquer, son body pendouillant et le cucu toujours à l’air. A croquer cette petite !

Heureusement que j’ai ce genre de moments drôles et privilégiés ! Ils m’aident à tenir le coup, à résister à l’envie de la « coller au mur » quand la journée ou le soir, elle me fait une de ses crises mémorables.
Tiens comme toute à l’heure, vers minuit 15.

Pour mettre toutes les chances de notre côté, nous avons bougé le lit de place. Ecoutant les divers conseils, nous l’avons orienté de façon à ce que la tête de notre cher ange se trouve au nord car il paraît que l’enfant dort mieux comme ça. Du coup, nous avons changé la disposition de tous les meubles et tous espoirs reposent sur ce changement. D’ici peu, nous aurons un lit en bois (paraît que c’est mieux pour l’enfant qu’un lit en fer…Océane ça ne la jamais dérangée mais elle dormait partout, voir n’importe où alors…) Merci Mumu, pour compléter la chambre idéale de « la petite fille qui va dormir d’une traite sans réveiller ni sa sœur, ni ses parents, ni son voisin »…L’espoir fait vivre !

A l’heure du coucher, je leur lis une histoire, Alexane s’endort comme une masse (normal elle n’a pas fait de sieste aujourd’hui !), je la couche dans son lit nouvellement orienté plein nord et je continue l’histoire pour la grande.
Pas l’ombre d’un cri au moment où elle touche son oreiller du coin de l’oreille…pas l’ombre d’un hurlement quand je m’éloigne pour regagner mon rocking-chair…ouf !
Arrivée à la page définie, je referme le livre d’Océane, embrasse ma grande puce, mets la musique en route et sors.

Ah j’oubliais, Séb, mon voisin du dessous est venu cet après-midi pour offrir à Chouchou une jolie veilleuse bleue et espère que je vais essayer car son fils dort chez lui, juste sous la chambre des filles et il faut qu’il puisse dormir tranquillement.
Donc, avant de sortir, je branche la veilleuse et je m’éclipse discrètement.

Pas un bruit dans la maison. Alp et moi nous installons sur le canapé, bien décidés à profiter de notre soirée, pour une fois…
Tout se passe bien…jusqu’à minuit 15, heure à laquelle Alexane se met à pleurer. Pas fort, juste assez pour se faire remarquer et bien sûr, pour réveiller sa sœur.

Je laisse passer 4 petites minutes (qui me paraissent une éternité) je vais voir ce qui se passe. Océane est fumante (on la comprend).
Je me dirige vers Alexane, lui demande ce qui ne va pas, l’embrasse en lui disant que tout va bien, que papa et moi sommes juste à côté, qu’Océane est là aussi, qu’elle doit se taire car Loulou doit dormir, je lui rappelle que c’est l’heure et que sa sœur a elle aussi besoin de dormir, bref, je fais comme d’habitude. Sauf que la mini crotte ne l’entend pas de cette façon…

Elle se colle à moi, baragouine quelque chose d’incompréhensible et quand je lui demande ce qui ne va pas elle me répond « bobo ? » plusieurs fois, puis « caca ? » mais tout ça sans grande conviction.
La mienne de conviction est plutôt qu’elle cherche à gagner du temps pour rester avec « Mâââmon » car point d’odeur de caca dans mes narines pourtant sensibilisées à cette odeur si particulière et «point de « bobo » j’en suis presque sûre.
Je soupçonne ma mini crotte de me monter un bateau et franchement ce n’est pas le moment. Autant je suis plutôt patiente d’habitude, autant ce soir je n’ai aucune envie de passer ne serait-ce qu’un ¼ d’heure à la papouiller.

Si elle a besoin de moi, ok, je suis là mais j’en ai marre de son cirque presque tous les soirs. Et là, ce soir, à minuit 20, je suis énervée. Plus de patience, juste l’envie d’être tranquille et de profiter de mon homme. Alors je me fâche, je râle, je hausse le ton. Y’en a marre de répéter les mêmes choses tous les 2-3 soirs.

Et j’en ai tellement marre que je n’ai même plus envie de savoir pourquoi elle pleure, je VEUX qu’elle SE TAISE et qu’elle DORME !! Merde alors !

Tout d’abord, comme elle se remet à hurler parce que je l’ai allongée dans son lit, je l’attrape, la sors de son lit et l’emmène dans le salon pour laisser ma grande chérie dormir.
Et puis non ! Je n’ai pas envie d’éteindre les lumières, de ne plus bouger, je baisser le son de la télé de peur de la réveiller et ce jusqu’à ce qu’elle dorme pour ensuite la mettre doucement dans son lit, avec la peur au ventre qu’elle se remette à hurler. C’est à elle de s’adapter maintenant.
Je pense que nous avons fait assez d’effort pour respecter son bien-être. A elle maintenant d’apprendre que la nuit c’est fait pour dormir, un point c’est tout.
Je la prends sous le bras, l’embrasse, lui explique que c’est l’heure de dormir et comme elle ne se calme pas, j’envoie Océane dans notre lit.
Et comme je prends conscience de ma colère, de mon impatience et de mon énervement, je me rends compte que Loulou a le droit de dormir dans sa chambre, dans son lit et que ce n’est pas à Alexane de décider quoi que ce soit.
Du coup, je prends ma grande dans mes bras, lui demande pardon de la balader comme ça au milieu de la nuit, je la reconduis à son lit et me tournant vers Chouchou je lui dis :
« Maintenant ça suffit ! Y’en a marre que tu nous pourrisses nos nuits. Océane est là, elle a besoin de dormir alors maintenant tu te tais et tu dors ! Papa et moi on en a marre, on veut être tranquille. Alors, je ne veux plus entendre un seul bruit. Bonne nuit ! Je vous aime. A demain ! »
Et je sors. Je suis fumante à un point.

Depuis, plus un bruit mais je suis trop énervée pour savourer ce moment de calme. Et puis, j’ai toujours la crainte que cela recommence. Je n’ai plus vraiment confiance…J’appréhende de me coucher, de me laisser aller au sommeil car je crains de me réveiller, ou plutôt de me faire réveiller, vers 3h par ma crevette hurlante.
S’il n’y avait pas Océane, Séb et son fils je pense que je serais plus détendue mais je les comprends si bien que les cris de ma fille me tapent sur le système comme j’imagine qu’ils doivent leur caser les pieds.

Nous avons beaucoup de chance d’avoir un voisin aussi cool ! Alp ou moi, je pense qu’on aurait déjà pété une durite à sa place et c’est pourquoi je le remercie sincèrement.
Si je me suis énervée comme ça, je pense que c’est surtout par rapport à eux. Océane est une fillette qui a besoin d’au moins 10h de sommeil pour être en forme.
Je ne vais tout de même pas la coucher à 18 ou 19h pour être sûre qu’elle ait son quota de sommeil ?! Et mon voisin est trop sympathique et patient pour que je laisse la petite tyranniser l’immeuble en toute impunité. Non mais alors !

Je crois sincèrement que nous en faisons trop, Alp et moi. Par crainte de mal faire, de traumatiser nos enfants en ne faisant pas ci ou en faisant trop cela, on se laisse bouffer.
Je suis contre l’éducation qu’ont eu certains parents à l'époque de notre enfance (pas les miens, c'est sûrs, ils étaient, sont et resterons : adorables !) claques à tire l’arigot et punitions à la limite du sadisme mais trop de psychologie n’est pas non plus la solution.
A vrai dire, un mix des 2 façons de faire me paraît juste.

Alors aujourd’hui c’est « plus un mot ! un point c’est tout !»
Et puis zut ! Si ça devait la traumatiser, je lui parierai les séances chez le psy…
C’est naze parce que j’étais sur le point de m’endormir et que maintenant il va falloir que j’évacue ma colère avant d’avoir la moindre chance de dormir. Et puis je risque de ne pas réussir à dormir, étant trop fatiguée. Ca paraît débile mais on le voit bien avec les bébés : plus ils sont crevés, moins ils arrivent à s’endormir…ben c’est tout moi ça !

Bon je vais laisser tomber pour aujourd’hui.

Espérons qu’elle ne se réveillera pas avant 7h demain matin…J’espère…J’espère…

Suite au prochain épisode. Bonne nuit ! Ayez une pensée pour moi…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mumu 06/02/2008 16:19

Félicitation.. Tu vois ça devient une grande...
Bisous à vous 2. Mumu

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens