Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 00:52
Vendredi 11 janvier 2008
 
03h03 du mat : Elle vient de se réveiller, je l’entends hurler mais je suis dans le gaz et j’ai un mal fou à me lever.
Au bout de 2 minutes, je suis enfin debout et je me traîne jusqu’à la cuisine. Je réchauffe un bib. Mes gestes sont automatiques, je crois que je pourrais faire ça les yeux fermés.
Mince, elle n’en veut pas de mon bib, ni même d’une gorgée d’eau. Elle repousse ma main avec colère et refuse mes bisous.
Ma seule envie à ce moment là, lui balancer à la tête ! Purée elle a de la chance que je résiste.
Une autre que moi (j'en connais plusieurs) lui aurait donné une bonne fessée, lui aurait hurlé dessus et basta. Ca ne sert probablement à rien mais ça défoule.
Mais qu’est ce qu’elle a ? Je suis super crevée et ma patience est déjà bien entamée. Je lui explique qu’on est en pleine nuit, qu’à cette heure-là tout le monde dort et je sors.

03h42 : J’y retourne mais j’arrive à peine à la calmer. Elle tape du pied, crie, hurle, me repousse, se jette à mon cou, m’embrasse, me boude. Tout ça est bien difficile à gérer.
J’hésite entre la coller de force dans le lit avec une ou 2 bonnes tapes sur la couche ou de fuir le plus loin possible de tout ce bruit. Pour éviter de craquer et lui coller la fessée du siècle…je sors !
Elle hurle encore plus fort. J’ai laissé la musique allumée, la lumière dans le couloir et la porte ouverte.
Du coup les cris arrivent à franchir la barrière des boules quiès et bon sang je dois faire appel à toute ma volonté pour résister à ma colère.

04h04 : Rien de nouveau à l’Est ! Elle crie hurle chouine toujours.
Je suis fatiguée, Alp aussi. Le pauvre, il doit bosser demain. Je lui propose les bouboules, lui promets de rester éveillée pour le réveiller et l’envoie se coucher.

04h06 : Alexane ne hurle plus mais chouine, proteste, crie des « agnagnagna » des « aïaïaï » des « mâmon ! » déchirants. Le son monte et descend. Parfois, plus un bruit et l’espoir qu’elle arrête tout ce cirque naît dans mon cœur pour disparaître l’instant d’après quand elle remet ça.
C’est usant !!

04h12 : Nouvelle crise de hurlements ! Ca ressemble à de la colère. C’est aigu, horrible pour les oreilles. J’ai l’impression qu’elle nous en veut et le fait savoir à grands cris. Elle essaye de m’expliquer quelque chose et comme je ne comprends pas, ça la met dans tous ses états et elle hurle de rage, de frustration de…je ne sais quoi !

04h17 : Ca fait 3 bonnes minutes que je n’entends plus rien…Petit youpi ? NON ! Ca reprend et elle y met tout son cœur !
J’y retourne ! Punaise elle m’en veut vraiment ! Elle me tape, me crie dessus, trépigne et moi je lui dis que je suis désolée mais que je ne comprends pas ce qu’elle dit, qu’il est largement l’heure de dormir, qu’on en parlera demain et que j’en ai marre qu’elle hurle comme ça.

Dès que je hausse le ton, elle se calme et se colle à moi mais si je fais le moindre mouvement elle se remet à hurler et à me repousser. En gros, tant que je fais ce qu’elle veut, tout va bien mais si je fais mine de me lever, de sortir ou de ne plus m’occuper d’elle, elle me hurle dessus.
Je dis bien « ME » hurle dessus car c’est exactement ce qu’elle fait, elle me regarde droit dans les yeux, évite mes mains, me repousse en hurlant.
Dès que je parle doucement, que je l’embrasse, elle se jette sur moi et dit « mâcon » (tiens c’est plus « môman »).

Bon rien ne marche alors je sors  franchement énervée maintenant !
Je suis gentille mais là ça commence vraiment à me gonfler grave ! Il vaut mieux que je sorte sinon je vais faire un malheur !
Bien sûr, elle hurle encore plus depuis que je suis partie. J’ai éteins la lumière, fermé la porte mais laissé la musique.

04h25 ; J’y retourne. Fermement mais sans méchanceté (alors là vous pouvez me féliciter parce que je n’ai qu’une envie : lui tordre le cou !) je lui dis :
-«Maintenant, ça suffit ! Il est très tard, je suis fatiguée et j’en ai assez de t’endendre hurler comme ça !
Tu empêches tout le monde dormir ! Seb, papa, maman, personne n’arrive à dormir parce que tu hurles. Tu n’as pas le droit de hurler comme ça !
Est-ce que je hurle moi ? Ou papa ? Non alors toi non plus !
Tu ne veux pas dormir ? Ok ! Libre à toi alors tu restes dans ton lit, tu joues avec tes peluches, tu bois de l’eau (elle en a à côté de son lit) tu fais ce que tu veux mais tu arrêtes de hurler comme ça. C’est interdit chez nous ! »
Je ponctue mes phrases par des « regardes-moi quand je te parle » (ce qu’elle fait 2 secondes et baisse à nouveau la tête). Dès que je dis quelque chose qu’il lui déplaît (genre « maintenant ça suffit » ou « tu arrêtes de hurler ») elle se remet à crier. Je lui dis alors « non non non. Regarde-moi quand je te parle. Tu arrêtes de hurler. Non non non. » Et elle se calme et baisse les yeux.
De toutes façons, dès que je hausse le ton, elle baisse les yeux et arrête de crier.
Je finis en lui disant, le doigt levé vers elle :
-« Maintenant, tu peux faire ce que tu veux, tu RESTES dans ton lit (re-hurlement). Tu joues avec tes peluches, tu joues avec tes doigts, tu fais ce que tu veux mais tu ne sortiras pas de ton lit et je ne reviens plus (re-hurlement). Non non non, tu arrêtes de hurler ! (yeux baissés). Regarde moi ! Tu arrêtes de crier et tu restes dans ton lit. JE NE REVIENS PLUS ! (J’ai dit ça sans crier mais fermement en haussant le ton).
Je t’aime mon amour plus que tout mais ça suffit (re-hurlement). Bonne nuit ma puce. »
Bisou et je sors.
Les hurlements ont repris. Je suis usée jusqu’à la corne mais j’ai pris ma décision et je ne reviendrai pas dessus.
Je me demande vraiment ce que je vais faire si elle continue comme ça mais je SAIS que je n’y retournerai pas. Merde alors, y’en a marre !

05h25 : Ca fait plus d’une heure que je suis sur le pc, à écrire. La petite n’est toujours pas calmée. Toutes les 30 secondes environ, elle lance un « mâââmon » déchirant, quelques « agnagnagna » mais je reste ferme.
Heureusement que j’ai l’écriture pour essayer de penser à autre chose.
Merde c’est lourd ! Mes nerfs font des nœuds dans mon estomac. Je résiste à l’envie de fumer une cartouche de clopes pour me calmer.
Les derniers temps, je fume comme un pompier et je suis souvent prise de grosses quintes de toux. L’asthme et la nicotine me font siffler quand je respire. Si ça continue, je vais finir à l’hosto à force de stresser, fumer, jeûner.
Y’a rien à faire, je suis trop énervée pour manger (ça me fait une boule dans le ventre) et trop fatiguée pour faire la cuisine, alors quand mon estomac gargouille trop, j’avale un morceau de pain ou de fromage, un truc qui traîne et je bois un truc sucré (soda de préférence).
Je sais, je dois sortir, prendre l’air, voir du monde, dormir, manger sainement…bla bla bla !
Ce qu’il me faut c’est une petite fille heureuse qui dort et mange correctement, une grande fille joyeuse et pleine de vie, un homme reposé et souriant…bref tout ce que je n’ai plus en ce moment. Et tout ça, à cause d’une mini merdeuse qui fait son cirque. Ok, elle a un truc qui ne va pas mais moi je ne sais pas quoi et je ne comprends pas quand on me hurle dessus.

05h37 : Miracle ! Plus un bruit-cri depuis 11 minutes…elle dort ? J’ose à peine y croire…
Bon au lit ! Il faut que j’en profite au cas où ça ne durerait pas…
Ah non, il faut que je tienne le coup encore une heure pour réveiller Alp. Avec la nuit de merde que nous avons eu, j’ai trop peur qu’il n’entende pas son réveil et arrive en retard au boulot. Ce n’est pas le moment de perdre son job…
Le pauvre, il doit être sur les rotules !

Allez Sandy, courage…plus que 50 minutes à tenir !
Je vais étendre le linge, ranger la table du salon et faire les 2 casseroles qu’il me restait d’hier soir. Un peu d’activité ne me fera pas de mal…j’ai les épaules toutes raides à force de tapoter sur mon clavier dans ce salon froid.
 
Alors peut-être à demain pour vous annoncer que notre fille a compris la leçon et qu’elle dort sans problème…
Quoi ? J’ai bien le droit de rêver si déjà je ne peux pas dormir !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sandaï
  • Le blog de Sandaï
  • : Ce blog est mon journal intime virtuel où je jette les mots, les impressions, les sentiments et les émotions de la maman stressée, heureuse et parfois (souvent ??) débordée que je suis au quotidien...
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens